Accueil / Mines & Energies / Eni investira 22,52 milliards $ en Afrique pendant les quatre prochaines années

Eni investira 22,52 milliards $ en Afrique pendant les quatre prochaines années

Eni investira 22,52 milliards $ en Afrique pendant les quatre prochaines années

« Au cours des quatre prochaines années, nous allons investir environ 20 milliards d’euros en Afrique, ce qui représentera 60% de nos investissements ». C’est la substance de l’intervention de Claudio Descalzi (photo), le directeur général du pétro-gazier italien Eni, à l’agence internationale de l’énergie à Paris.

Ces investissements serviront majoritairement au développement des réserves gazières découvertes récemment par le major. Eni a, en effet, fait d’importantes découvertes de gaz en particulier au Mozambique et récemment en Egypte, portant à plus de 12 milliards de barils ses découvertes au cours des 7 dernières années. «À long terme, nous allons investir encore plus pour développer les champs gaziers géants que nous avons trouvé », a annoncé le responsable.

Eni, qui est impliqué dans des dizaines de projets dans 15 pays à travers le continent, veut également stimuler et diversifier le mix énergétique du continent. Selon Descalzi, malgré ces découvertes et dans le contexte de la forte croissance économique et démographique des économies africaines, l’accès à l’énergie sur le continent est resté médiocre. «L’Afrique a une demande en énergie en plein essor mais un mix énergétique non durable », a-t-il expliqué, ajoutant que les pays du continent ont besoin de diversifier leurs sources d’énergie en faveur des énergies renouvelables et plus propres.

Et de conclure : «La priorité absolue devrait être de construire un modèle d’énergie qui peut soutenir la croissance démographique. Ce sont les principaux points dont nous discutons avec les différents gouvernements africains ».

Olivier de Souza
agenceecofin.com

Aller en haut