Accueil / Développement / Enquête nationale sur l’emploi au Sénégal : Vers des infrastructures…

Enquête nationale sur l’emploi au Sénégal : Vers des infrastructures…

Enquête nationale sur l’emploi au Sénégal : Vers des infrastructures…

Enquête nationale sur l’emploi au Sénégal : Vers des infrastructures statistiques pour les décideurs.

Le dispositif de l’enquête nationale sur l’emploi au Sénégal initié par l’Ansd pour pallier le manque de données sur l’emploi a été officiellement lancé hier. A terme, les résultats de cette enquête permettront aux décideurs politiques et utilisateurs des statistiques d’élaborer des offres basées sur les besoins identifiés.

Des statistiques de qualité et en quantité à la disposition des décideurs, autorités politiques et utilisateurs de ces données pour éclairer leurs décisions en matière de création d’emploi, c’est ce que recherche l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd). A cet effet, l’Agence a lancé hier un dispositif de l’enquête nationale sur l’emploi au Sénégal. Cette initiative est une première au Sénégal où l’on note une indisponibilité de données sur la situation de l’emploi, notamment le nombre d’emplois créés ou perdus au Sénégal. «C’est la première vraie enquête nationale sur l’emploi. Elle permettra de fournir une batterie d’indicateurs aux décideurs sur la situation de l’emploi afin de comprendre les dynamiques du marché du travail au Sénégal», a affirmé le directeur Abdoulaye Sédikh Bèye à l’occasion du lancement du dispositif. Il indique que celui-ci permettra d’élaborer une situation de référence sur l’emploi, le chômage et les profils des demandeurs d’emploi.
L’enquête sur le chômage officiellement lancé, va à partir de 2016, se tenir de manière trimestrielle afin de fournir aux décideurs à temps, la situation sur l’emploi au Sénégal, dans le but de déceler les performances ou contre-performances dans les secteurs d’emploi. Elle permettra par ailleurs de contraster les données sur le chômage entre les zones urbaines et rurales et entre les régions. L’Ansd va, à partir du mois de septembre, recenser toutes les unités économiques du pays. Cela ira du salon de coiffure à l’atelier mécanique en passant par la boulangerie, la boutique du coin, entre autres. «Des bases de sondages seront mises à la disposition des corps de métiers pour leur permettre de faire des analyses», a dit le Dg de l’Ansd.
Selon le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, ce nouveau dispositif permettra de répondre de manière scientifique à cette équation du nombre d’emplois créés ou perdus au Sénégal et de surmonter les limites de notre système d’information sur l’emploi.
Le dispositif va également permettre de réaliser une enquête de satisfaction. Pour ce faire, les agents de l’Ansd demanderont aux utilisateurs des statistiques leur niveau de satisfaction par rapport à son travail afin de réaliser des statistiques sur la base de leurs attentes.

Khady SONKO
lequotidien.sn

Aller en haut