Accueil / International / Entre la Chine et les Etats-Unis, de nouvelles taxes douanières pour 16 milliards de dollars et des menaces

Entre la Chine et les Etats-Unis, de nouvelles taxes douanières pour 16 milliards de dollars et des menaces

Entre la Chine et les Etats-Unis, de nouvelles taxes douanières pour 16 milliards de dollars et des menaces

Les Etats-Unis ont annoncé vouloir taxer 16 milliards de dollars de produits chinois importés. Les Chinois ont immédiatement annoncé la même mesure.

L’administration du président américain Donald Trump a averti, jeudi 23 août, qu’une série de taxes douanières seraient appliquées sur 16 milliards de dollars (13,8 milliards d’euros) de produits chinois importés aux Etats-Unis. Une mesure destinée à punir Pékin, accusé de pratiques commerciales déloyales.

Celle-ci a provoqué, presque instantanément, la riposte du gouvernement chinois qui a décidé d’imposer des frais de douanes sur 16 milliards de dollars de produits américains importés aux Etats-Unis.

Le ministère chinois du commerce s’était dit, quelques minutes après la mise en place des sanctions américaines, « contraint » à « de nécessaires représailles ». Pékin avait alors précisé « être fermement opposé » aux nouvelles sanctions adoptées par Washington. Le pays devrait par ailleurs déposer une plainte auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Discussions américano-chinoises

La nouvelle tranche de droits de douane imposés par les Etats-Unis porte à un total de 50 milliards de dollars les marchandises chinoises taxées à 25 % en entrant sur le territoire américain.

Cette escalade, qui pourrait être suivie, outre-Atlantique dès septembre, par une nouvelle vague sur 200 milliards de dollars d’importations supplémentaires, vient quelques heures avant la deuxième journée de discussions entre Américains et Chinois à Washington.

Ces débats, qui ont pour objectif de tenter de mettre fin à la guerre commerciale entre les deux premières puissances économiques mondiales, s’annoncent compliqués.

lemonde

Aller en haut