Accueil / Développement / ENTREPRENEURIAT SOCIAL : GRAND-MESSE À IFRANE

ENTREPRENEURIAT SOCIAL : GRAND-MESSE À IFRANE

ENTREPRENEURIAT SOCIAL : GRAND-MESSE À IFRANE

Un premier Sommet d’Afrique et du Moyen-Orient pour le commerce et l’investissement se tiendra du 19 au 23 septembre à Ifrane. Il réunira les les entrepreneurs sociaux, les acheteurs et les investisseurs internationaux.

Une première au Maroc ! Un sommet qui réunira les entrepreneurs sociaux d’Afrique et du Moyen-Orient, et les investisseurs internationaux aura lieu du 19 au 23 septembre à Ifrane. Organisé avec le soutien de plusieurs institutions publiques du Maroc, dont le ministère de l’Artisanat et de l’économie sociale et solidaire, la Maison de l’artisan, Maroc Export et l’Université Al Akhawayn d’Ifrane, le Sommet d’Afrique et du Moyen-Orient pour le commerce et l’investissement rassemblera, plus de 400 participants de 40 pays. Il regroupe des acteurs des secteurs de l’agro-industrie pour cosmétique, de l’artisanat, du textile avec les acheteurs et les investisseurs internationaux. Selon Khadija Idrissi Janati, directrice du sommet, «cet événement professionnel profitera à des milliers de femmes et d’hommes et leur permettra de développer leur business à l’export».

En plus clair, il s’agit d’une opportunité pour les acheteurs internationaux d’avoir accès à des produits d’artisanat et de cosmétiques naturels de différentes régions, produits par des entreprises sociales d’Afrique et du Moyen-Orient. Afin de bénéficier de la subvention des frais de participation, l’accès à des rencontres B2B et l’introduction aux médias internationaux, entre autres, un jury d’experts internationaux a sélectionné un groupe de 50 femmes entrepreneures sociales, de 25 pays d’Afrique et du Moyen-Orient. Cette sélection s’est faite sur la base de leur capacité de production, la qualité de leurs produits et leur potentiel d’exportation. Le sommet fait partie d’un programme d’accompagnement et de formation continue, mis au point par une équipe internationale composée de femmes chefs d’entreprises de l’Amérique du Nord, du Moyen-Orient et d’Afrique, conscientes des difficultés que ces entrepreneurs sociaux rencontrent pour accéder aux nouveaux marchés et aux nouvelles technologies pour promouvoir leur business. De plus, une campagne de crowdfunding a été lancée par plusieurs ONG internationales. Elle a permis, à ce jour, de financer la participation de plus de 25 femmes entrepreneures sociales.

Cela dit, les femmes occupent de plus en plus de postes d’emploi dans plusieurs secteurs en Afrique, notamment les secteurs de l’artisanat et l’agro-industrie pour cosmétique. «Chaque entrepreneur social emploie en moyenne 375 personnes, en majorité des femmes. Aussi l’objectif du sommet est d’augmenter le nombre de ces entreprises sociales en répondant à leurs principaux défis, à savoir l’accès aux marchés internationaux et la levée de fonds», précise Khadija Idrissi Janati.

 

 

 

leseco.ma

Aller en haut