jeudi 26 novembre 2020
Accueil / Mines & Energies / ESWATINI : un appel d’offres pour une centrale solaire à l’aéroport de Lubombo

ESWATINI : un appel d’offres pour une centrale solaire à l’aéroport de Lubombo

ESWATINI : un appel d’offres pour une centrale solaire à l’aéroport de Lubombo

L’Eswatini recherche un producteur indépendant d’électricité (IPP) pour développer une centrale solaire photovoltaïque de 850 kWc à l’aéroport international III. Un appel d’offres vient d’être lancé par l’Autorité de l’aviation civile d’Eswatini (Eswacaa). Les IPP intéressés doivent soumettre leurs propositions au plus tard le 22 décembre 2020.

L’Autorité de l’aviation civile d’Eswatini (Eswacaa) vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt pour la construction d’une centrale solaire photovoltaïque en BOOT (construire, posséder, exploiter, transférer), une forme de partenariat public-privé (PPP). La centrale sera implantée à l’aéroport international III, située dans la région de Lubombo à l’est de l’Eswatini. L’installation d’une capacité de 850 kWc sera connectée à un système de distribution par câble souterrain de 11 kV.

Les IPP intéressés par le projet ont jusqu’au 22 décembre 2020 pour se manifester. L’IPP sélectionné signera un contrat d’achat d’électricité (CAE) de 20 ans avec l’Autorité de l’aviation civile d’Eswatini. L’entreprise aura la responsabilité de financer, construire, posséder et exploiter la future centrale solaire. Selon le document de l’appel d’offres, au moins 15 % de la valeur totale de la main-d’œuvre pendant la construction de l’installation devra provenir d’Eswatini ; ainsi que 10 % des matériaux utilisés dans le cadre du projet solaire.

L’électricité produite à partir de la future centrale solaire devrait réduire la dépendance de l’aéroport international III au réseau de l’Eswatini Electricity Company (EEC) qui peine à satisfaire la demande en électricité à Eswatini. La compagnie publique a une capacité installée de 60,4 MW produits à partir de quatre centrales électriques, ce qui représente 17 % de l’électricité totale consommée par ses industries et les 1,4 million d’habitants d’Eswatini.

Un projet solaire et de biomasse de 80 MW est également en développement en Eswatini et devrait contribuer à réduire la dépendance du royaume aux importations d’électricité provenant d’Afrique du Sud. Les centrales solaires qui afficheront une capacité de 40 MWc devraient être mises en service avant fin 2020. Les centrales à biomasse (40 MW) seront quant à elles opérationnelles en 2021. En novembre 2019, 13 IPP ont été présélectionnés pour la mise en œuvre ce projet d’énergie renouvelable.

afrik21

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut