Accueil / Développement / Etats-Majors : Le Sud-africain Jacques Vermeulen prend la tête de Coca-Cola Beverages Africa

Etats-Majors : Le Sud-africain Jacques Vermeulen prend la tête de Coca-Cola Beverages Africa

Etats-Majors : Le Sud-africain Jacques Vermeulen prend la tête de Coca-Cola Beverages Africa
Coca-Cola Beverages Africa (CCBA), le principal embouteilleur africain des boissons non-alcoolisées, de Coca-Cola, veut prendre une nouvelle dimension en Afrique et confie les rênes de sa stratégie au Sud-africain Jacques Vermeulen, un ancien de la maison.

Depuis ce lundi 1er décembre, Jacques Vermeulen officie en tant que CEO de Coca-Cola Beverages Africa, le principal embouteilleur africain de Coca-Cola.

Fondée en 2014 et basé à Johannesburg, CCBA est le fruit d’une alliance entre le deuxième brasseur mondial SABMiller (57%), la société d’investissement sud-africaine Gutsche Family Investments (31,1%) et The Coca-Cola Company (11,3%). Mais après le rachat de SabMiller par le leader mondial des brasseries Anheuser-Busch InBev (AB InBev), ce dernier a cédé ses parts à Coca Cola en 2017 pour 3,15 milliards de dollars, faisant désormais le groupe américain l’actionnaire majoritaire de CCBA à hauteur de 65,8%.

En Afrique, CCBA a la primauté en matière d’embouteillage et de distribution des boissons non alcoolisées de Coca-Cola. Présent dans une dizaine de pays d’Afrique australe, de l’Est, et de l’Ouest (particulièrement au Nigeria et au Ghana), la firme s’accapare 40% du volume de Coca-Cola vendu sur le Continent, selon ses propres données.

Pour Phil Gutsche, président de CCBA, la nomination de Jacques Vermeulen en qualité de directeur général tombe à point nommé :

« Jacques apporte son leadership fort et son expérience exceptionnelle à ce poste. Sa nomination témoigne de l’efficacité de la planification de la relève et du développement de notre réserve de talents internes ».

Un marché « important » qu’il devra développer

Ici donc, le recrutement interne est de rigueur, car, si Jacques Vermeulen remplace à ce poste un vétéran de Coca-Cola, Doug Jackson qui signe 35 ans d’ancienneté au sein du géant américain des boissons, le nouveau CEO y a passé ses 23 années de carrière. Financier diplômé de la Stellenbosch University, il a passé plusieurs années à tenir le département des finances de Coca-Cola Sabco, avant d’en devenir le directeur général en 2015.

En juillet 2016, il rejoint CCBA pour prendre la direction exécutive de sa division internationale. En deux ans, il a notamment réussi consolider l’entreprise en la positionnant dans sa croissance et son expansion à travers l’Afrique qui occupe une place de choix dans la stratégie de Coca-Cola, comme le rappelait encore hier à la presse le porte-parole de CCBA :

« Coca-Cola Co considère que le marché africain est extrêmement important pour le succès à long terme de la société et continuera à travailler pour trouver le bon partenaire à long terme ».

Aux yeux du conseil d’administration de CCBA, Jacques Vermeulen est le candidat idéal pour porter les ambitions de l’embouteilleur africain de Coca-Cola à travers le Continent, lui qui envisage de multiplier ses implantations avec notamment l’ouverture de nouvelles usines qui s’ajouteront à la trentaine déjà en service.

Vermeulen prend ainsi les rênes de CCBA au moment où Coca-Cola prépare la réorganisation de sa filiale, cette dernière étant également sur quelques projets d’acquisitions. C’est le cas au Botswana où CCBA a obtenu ce lundi, 3 décembre, l’autorisation réglementaire requise pour acquérir l’activité du secteur des boissons non alcoolisées Coca-Cola. Le nouveau CEO devra également, entre autres, gérer le délicat dossier de Delta Beverages Zimbabwe dont Coca-Cola entend résilier le contrat d’embouteillage depuis qu’il a racheté les parts de AB InBev dans CCBA, pour y étendre les activités de cette dernière.

Ristel Tchounand

afrique.latribune

Aller en haut