Accueil / Développement / Ethiopie: le bangladais DBL Group va lancer une usine textile de 100 millions $ avec le soutien de H&M

Ethiopie: le bangladais DBL Group va lancer une usine textile de 100 millions $ avec le soutien de H&M

Ethiopie: le bangladais DBL Group va lancer une usine textile de 100 millions $  avec le soutien de H&M

Ethiopie: le bangladais DBL Group va lancer une usine textile de 100 millions $ avec le soutien de H&M

La société bangladaise DBL Group a annoncé, le 27 mai, qu’elle allait construire une usine textile en Ethiopie pour un investissement de 100 millions de dollars, avec le soutien du géant suédois de l’habillement Hennes & Mauritz (H&M).

«La construction d’une usine textile intégrée et entièrement orientée vers l’export en Ethiopie marque une étape importante dans notre stratégie de développement», a déclaré Mohammed Abdur Rahim, cité par le portail spécialisé Yarns and Fibers.com

La nouvelle usine, qui sera implantée dans la région de Tigré (Nord), devrait employer quelque 3500 personnes.

H &M s’est engagé à acheter une bonne partie de la production de l’usine sur le long terme et à aider DBL Group à intégrer les normes de durabilité au sein de son usine éthiopienne.

Pour financer la construction de l’usine, DBL Group a déjà obtenu un prêt de 15 millions de dolars auprès de Swedfund, le fonds de développement du gouvernement suédois, et une autre prêt de 55 millions de dollars auprès de la Banque de développement éthiopienne (EDB).

L’Ethiopie a attiré ces dernières années plusieurs entreprises étrangères opérant dans le secteur du textile-habillement, dont le géant turc du textile Akber, l’indien ShriVallabh Pittie (SVP), le chinois Zhejiang Jinda Flax, le coréen Myungsung Textile Company et le taïwanais George Shoe Corporation. Ce pays de la Corne d’Afrique met en avant sa main d’œuvre bon marché, l’amélioration de son réseau de distribution d’électricité ainsi que le bon état de ses infrastructures routières et portuaires.

D’après une étude du cabinet d’étude de marché Bernstein, les coûts de fabrication des vêtements sont près de deux fois moins élevés en Ethiopie qu’en Chine.

Selon les données du ministère de l’industrie d’Ethiopie, le secteur du textile et de l’habillement a généré 1,2 milliard $ d’investissements directs étrangers, en 2014.

agenceecofin.com

Aller en haut