Accueil / Développement / Éthiopie : L’importateur hollandais des fleurs met la clé sous la porte à cause des conséquences…

Éthiopie : L’importateur hollandais des fleurs met la clé sous la porte à cause des conséquences…

Éthiopie : L’importateur hollandais des fleurs met la clé sous la porte à cause des conséquences…

Éthiopie : L’importateur hollandais des fleurs met la clé sous la porte à cause des conséquences des protestations en Éthiopie.

 

La firme hollandaise importatrice des fleurs basée à Aalsmeer, Esmeralda Farms Nederland, a mis la clé sous la porte suite à une attaque par des rebelles en Éthiopie dans la pépinière des fleurs de la compagnie la semaine dernière. La société mère basée aux États-Unis a décidé d’arrêter l’opération de la filière néerlandaise, avec à la clé la perte de 14 emplois au bureau du Pays-Bas et 600 en Afrique, en raison des dommages causés à l’entreprise en Éthiopie, a dit un porte-parole. La filière néerlandaise est chargée de la distribution européenne, et jusqu’à 40% de son stock venait de ce pays d’Afrique.

Esmeralda Farms estime les dommages causés par les opposant au gouvernement à 10 Millions d’euros. Une grande partie de la récolte de l’entreprise a été détruite dans les attaques, qui ont également affecté quatre autres entreprises qui ont des liens avec les Pays-Bas. Selon le site Web de l’entreprise, le système d’irrigation, les salles d’emballage et des chambres froides ont tous été détruits dans l’incendie.

Les attaques sont la conséquence d’une tension déjà existante entre certaines communautés de la population éthiopienne et les autorités. L’économie croît plus rapidement que partout ailleurs en Afrique, mais certains groupes ethnies disent ne pas bénéficier de cette manne et font savoir avec vigueur leurs mécontentements au gouvernement. Les fermes de fleurs dans la région sont souvent un partenariat public-privé et certaines pépinières sont entièrement détenues par le gouvernement éthiopien.

 

 

 

Hassan Cher / hch24.com

Aller en haut