Accueil / International / Face à la hausse des taux, la Banque du Japon annonce des achats illimités de dette

Face à la hausse des taux, la Banque du Japon annonce des achats illimités de dette

Face à la hausse des taux, la Banque du Japon annonce des achats illimités de dette

Cette décision marque un revirement dans la politique de la BoJ, qui procède depuis peu à une discrète réduction de sa politique d’assouplissement quantitatif.

La Banque du Japon (BoJ) a annoncé vendredi son intention d’acheter un montant illimité d’obligations d’Etat et d’augmenter ses achats de titres à cinq et dix ans, des mesures destinées à freiner la remontée des rendements, provoquée par les dégagements sur les marchés obligataires des pays développés.

Cette décision marque un revirement dans la politique de la BoJ, qui procède, depuis peu, à une discrète réduction de sa politique d’assouplissement quantitatif.

“La BoJ a envoyé un signal très fort sur son engagement à contrôler la courbe des rendements et elle ne va pas participer au mouvement de resserrement monétaire mondial. La récompense a été une baisse de la devise (japonaise)”, a déclaré Ray Attrill, responsable de la stratégie changes chez NAB.

Une hausse tendancielle observée dans d’autres économies développées

Avant cette annonce, le rendement des emprunts d’Etat japonais à 10 ans avait atteint 0,105%, son plus haut niveau depuis début février, et nettement au-dessus de l’objectif de 0% fixé par la BoJ.

Cette hausse s’inscrit dans la tendance observée sur les rendements des dettes américaine, allemande et d’autres pays européens depuis une semaine et demie. Elle est alimentée par les craintes des investisseurs de voir les banques centrales réduire leurs mesures de soutien à l’activité.

Garder le rendement à 10 ans aux alentours de 0%

Dans le cadre d’une opération ponctuelle, la BoJ a proposé d’acheter un montant illimité d’obligations d’Etat (JGB) à dix ans à un rendement de 0,110%. Elle a aussi augmenté de 50 milliards de yens à 500 milliards de yens ses achats par adjudication de titres de cinq à dix ans.

“La BoJ a montré sa détermination à garder le rendement à dix ans aux alentours de 0% et à ne pas le laisser dépasser 0,10%”, a déclaré Koichi Sugisaki, stratégiste chez Morgan Stanley MUFG Securities.
Après l’annonce de la BoJ, le rendement à dix ans est tombé à 0,085% tandis que le yen a chuté à 113,835 dollars, son plus bas niveau depuis un mois et demi.

la tribune

Aller en haut