mercredi 19 juin 2019
Accueil / La une / Facebook a conçu une carte détaillée à haute résolution de l’Afrique grâce à l’Intelligence artificielle

Facebook a conçu une carte détaillée à haute résolution de l’Afrique grâce à l’Intelligence artificielle

Facebook a conçu une carte détaillée à haute résolution de l’Afrique grâce à l’Intelligence artificielle

La société américaine Facebook a conçu une carte détaillée à haute résolution de l’Afrique. Elle intègre les densités de population par région et zone. L’information a été dévoilée via un post publié le 9 avril 2019, sur le blog de l’entreprise.

La carte, elle a été réalisée par des chercheurs en intelligence artificielle et des data scientist du bureau de Facebook à Boston. Elle combine des images satellites commercialement disponibles auprès de DigitalGlobe et des données de recensement de la population des différents pays, partagées avec le Centre de coopération internationale pour l’information en sciences de la Terre (CIESIN) de l’Université de Columbia.

Pour une cartographie précise, Facebook a découpé le continent en plusieurs zones de 30 mètres sur 30 afin de ne pas examiner simultanément d’énormes étendues de terres, mais scruter avec précision de petites portions. Ainsi, chaque communauté, même les plus petites, ont été identifiées. Les chemins d’accès, les difficultés géographiques, etc.

Laura McGorman, la responsable des politiques publiques au sein de la division Data for Good de Facebook, explique que cette innovation de l’entreprise sera d’une grande aide dans divers domaines.

Elle aidera les travailleurs humanitaires qui peinent souvent à localiser avec exactitude l’emplacement de petites communautés, pour y acheminer de l’aide médicale ou pour intervenir en cas de catastrophe. «La densité de population précise constitue sans aucun doute l’épine dorsale de toute intervention du secteur public ou des services sociaux à laquelle vous pouvez penser. Leur existence signifie que les organisations travaillant dans une gamme d’interventions d’aide étrangère et d’atténuation de la pauvreté disposeront désormais de cartes beaucoup plus précises pour leur travail », a soutenu Laura McGorman.

La carte pourra également servir aux opérateurs télécoms. Ces derniers pourront identifier les communautés à fort potentiel où installer des équipements télécoms, en tenant compte en avance des défis géographiques pour l’acheminement du matériel.

Pour les services sociaux nationaux, cette carte pourra également servir pour une meilleure politique sanitaire, éducative, etc.

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut