Accueil / Tic & Telecoms / Facebook intensifie sa stratégie vidéo

Facebook intensifie sa stratégie vidéo

Facebook intensifie sa stratégie vidéo

Le réseau social met l’accent sur le direct, en ajoutant de nouvelles fonctionnalités. Facebook Live pourrait permettre au réseau social d’allonger le temps passé sur son site et concurrencer Periscope, de Twitter.

Facebook ne veut pas laisser passer l’opportunité de la vidéo en direct. Le réseau social a annoncé ce mercredi une série de mesures visant à améliorer son produit Facebook Live, un concurrent de Periscope, même si les stratégies des deux géants divergent (Periscope est une application différente de celle de Twitter, même si ses contenus peuvent être intégrés au fil , tandis que Facebook Live ne dispose pas de son application propre et fait partie de Facebook).

Live a été lancé en août dernier auprès de quelques célébrités, qui ont pu le tester en avant-première pendant quelques mois. Puis, à partir de décembre, il a été ouvert peu à peu à tous les utilisateurs . « Cela fait quelques années que nous investissons le champ de la vidéo, explique Fidji Simo, la française qui dirige les produits vidéo chez Facebook. Les utilisateurs plébiscitent la vidéo et l’on observe une attirance pour les formats de plus en plus immersifs. Le direct s’inscrit dans cette tendance. » Jean-Louis Aubert utilise ainsi Live pour donner un mini-concert en direct de sa salle à manger et demande en temps réel aux internautes quelles chansons il doit interpréter, Chris Rock filme les coulisses des Oscars et partage l’envers du décor avec les internautes…

Parmi les nouvelles fonctionnalités annoncées par Facebook, figurent notamment la possibilité de diffuser des images par groupes (par exemple, seulement à ses amis, seulement à sa famille, ou à ses collègues de bureau), la possibilité d’écrire ou de dessiner sur l’image du flux vidéo, de lui appliquer un filtre, de faire apparaître les commentaires tels qu’ils ont été postés quand on rejoue la vidéo après le direct, d’inviter des amis à suivre une vidéo tierce…

Une nouvelle plate-forme

Mais Facebook lance surtout une nouvelle plate-forme, intégrée à l’application du réseau social – il s’agit juste d’un onglet différent – où toutes les vidéos en direct sont recensées. Selon les goûts de l’utilisateur, l’algorithme lui propose des vidéos en direct sur le sport, la cuisine, l’actualité…ainsi que les vidéos de ses amis ou des pages qu’il suit, diffusées au même moment. Un moteur de recherche des vidéos en direct est aussi intégré.

Un outil puissant qui pourrait concurrencer YouTube, la plate-forme de Google, et qui commence déjà à intéresser les médias. En France, TF1, France 2, Europe 1 ou encore 20 Minutes utilisent déjà « Live » et cette plate-forme pourrait apporter des débouchés supplémentaires à leurs contenus… et des ressources publicitaires. Dans l’immédiat, Facebook Live n’intègre pas de publicité mais cela pourrait changer et les revenus publicitaires partagés entre Facebook et les éditeurs de contenus. « Nous nous efforçons de trouver un modèle de monétisation, affirme Fidji Simo. Mais l’outil est encore tout nouveau. Pour l’instant, on travaille avec nos partenaires, on écoute leurs retours. » A terme, avec Live, c’est le marché de la publicité à la télévision qui pourrait bien s’ouvrir à Facebook…

Nicolas Rauline / Journaliste
lesechos.fr

Aller en haut