Accueil / Développement / Faderco exporte le papier vers l’Afrique

Faderco exporte le papier vers l’Afrique

Faderco exporte le papier vers l’Afrique

Le groupe apporte à la faveur de ce rendez-vous d’Alger un regard nouveau sur une industrie porteuse pour l’export et la représentation de l’Algérie en tant qu’acteur majeur de l’industrie papetière.

L’entreprise algérienne spécialisée dans les produits d’hygiène corporelle, et tout récemment du papier s’impose comme un producteur national de poids. Il s’oriente désormais vers le continent africain où il ambitionne de mener une politique d’export agressive. Présent au Forum africain d’investissement et d’affaires qui se déroule au Centre international des conférences d’Alger, il anime un atelier qui permet de traiter des perspectives d’avenir de la production d’ouate de cellulose et de transformation de papier en Afrique. Il place ainsi un thème majeur de l’exportation nationale hors hydrocarbures. Faderco se targue de couvrir aujourd’hui 80% de la demande nationale grâce à une production annuelle de 30.000 tonnes de bobines mères de papier par an et exporte déjà la matière première nationale vers plusieurs pays dont deux africains, à savoir la Côte d’Ivoire, le Nigeria, la Grèce, la France, l’Espagne, l’Irlande…Il investit le commerce extérieur et voit l’Algérie comme une valeur sûre de la production de matière première à travers le continent africain et le monde. Il nourrit dans cette perspective le dessein d’exporter 4800 tonnes de bobines mères de papier annuellement. Il tend ainsi à renforcer sa position de leader industriel en élargissant sa présence géographique et en intensifiant ses objectifs d’exportation. Faderco atteint finalement ses objectifs en matière de vente de produits finis à base de pure ouate de cellulose en étant déjà présent dans six pays à travers l’Afrique, à savoir la Tunisie, le Maroc, la Mauritanie, le Mali, la Libye et la Côte d’Ivoire. Le groupe algérien ne s’arrête pas là et vise à atteindre le chiffre de 400 tonnes de produits finis exportés mensuellement en 2017. Le groupe apporte à la faveur de ce rendez-vous d’Alger un nouveau regard sur une industrie porteuse pour l’export et la représentation de l’Algérie en tant qu’acteur majeur de l’industrie papetière. Notons que grâce à ses unités de production, Faderco couvre aujourd’hui 35% de la demande nationale du marché en produits d’hygiène à base de pure ouate de cellulose.

Salim BENALIA / lexpressiondz.com

Aller en haut