Accueil / Portraits / Fassi Kafyeke, l’ingénieur congolais qui conçoit les avions de la multinationale Bombardier

Fassi Kafyeke, l’ingénieur congolais qui conçoit les avions de la multinationale Bombardier

Fassi Kafyeke, l’ingénieur congolais qui conçoit les avions de la multinationale Bombardier

Fassi Kafyeke est le Directeur principal, technologies stratégiques et conception avancée, ingénierie de développement des produits aéronautiques chez Bombardier Aéronautique , filiale de la multinationale canadienne Bombardier , le troisième employeur et vendeur au monde dans le domaine de la construction aéronautique après Boeing et Airbus.

Depuis 36 ans, grâce à un savoir-faire technique hors du commun, Fassi Kafyeke travaille à la conception de différents avions de Bombardier : jets d’affaires à très long rayon d’action, jets régionaux , avions bombardier d’eau (ABE), etc.

Il est l’un des initiateurs de l’actuel « UK-Canada AI Innovation Challenge » (Défi d’innovation en intelligence artificielle, UK-Canada) qui vise à savoir comment l’intelligence artificielle peut améliorer les performances des avions en les rendant moins coûteux et plus respectueux de l’environnement.

Des startups, des entreprises à grande échelle, des PME et des chercheurs du Canada et du Royaume-Uni vont présenter des solutions innovantes pour répondre à une problématique ciblée par Bombardier. «L’intelligence artificielle promet d’importantes améliorations dans tous les domaines de notre industrie: conception, développement, fabrication et exploitation. Bombardier collabore avec des experts en intelligence artificielle du Canada et du Royaume-Uni afin de réaliser ces promesses et d’appliquer ces technologies émergentes au développement de produits ferroviaires et d’avions de nouvelle génération. Avec ce défi, nous créons des possibilités de collaboration potentielle qui pourraient faire évoluer nos recherches en cours sur la dynamique du givrage et améliorer encore les prévisions de notre simulation », a déclaré Fassi Kafyeke.

Pour ce dernier, l’environnement et les changements climatiques sont devenus la source de l’innovation en aéronautique. Plus un avion est propre, moins il coûte cher.

Technologies stratégiques et conception avancée

Fassi Kafyeke est titulaire d’un diplôme d’ingénieur civil en aérospatiale de l’université de Liège (Belgique) d’une maîtrise en génie du transport aérien du Cranfield institute of technology (Royaume-Uni) et d’un doctorat en génie mécanique (Aérodynamique) de l’École polytechnique de Montréal. Il a rejoint la multinationale canadienne Bombardier comme aérodynamicien en 1982.

En 1996 il est promu chef de l’aérodynamique avancée, responsable de la conception et des essais en soufflerie de tous les jets d’affaires, les jets régionaux et la CSeries. En 2007, il est à nouveau promu Directeur en charge des technologies stratégiques.

Depuis 2015, il est Directeur Principal en charge des technologies stratégiques et de la conception avancée et membre de l’équipe de direction de l’ingénierie en développement des produits aéronautiques de Bombardier. Il s’occupe de l’innovation technologique, de l’innovation des produits et de l’écoconception.

Le fleuron Global Express

Parmi ses meilleures réalisations, l’avion d’affaires Global Express dont il a conçu l’aérodynamique.

Le Global Express de Bombardier est un des jets préférés des passagers de l’aviation privée grâce notamment à son intérieur cuir raffiné et à ses moteurs.

Des chefs d’États et des célébrités telles que Céline Dion ou Steven Spielberg en sont propriétaires. A son lancement en 1993, le Global Express était le premier modèle de jet à long rayon d’action, surpassant largement ses concurrents en en termes de performances et de design.

Confortable, rapide et endurant, il était le seul équipé d’une si vaste cabine et capable de voler de New York à Tokyo sans escale.

En outre, Fassi Kafyeke est également concepteur du CS100 de Bombardier, appareil de 100 à 150 places considéré comme étant le plus écologique de sa catégorie sur la planète.

De la métallurgie en RDC à l’aérospatial en Europe

Né le 30 décembre 1956 à Moba, dans la province du Katanga, en République démocratique du Congo, l’ingénieur congolais, installé à Montréal, a participé à la création et à la conception de tous les avions de Bombardier depuis 1982. Il a effectué ses études secondaires en RDC, où il a vécu avec ses parents (un père juge et une mère enseignante) ainsi que ses trois frères et sœurs dans les villes de Bukavu, Kinshasa et Lubumbashi.

Passionné d’aéronautique, Fassi Kafyeke était un surdoué en mathématiques. Celui qui rêvait de piloter un avion, est devenu un architecte de la conception de ces appareils. Pourtant, en l’absence de filière en aéronautique en RDC à l’époque, Fassi Kafyeke a commencé par effectuer des études d’ingénieur en métallurgie.

En parallèle, en 1976,  il a demandé  une bourse  afin d’aller étudier l’aérodynamique en Europe.  Cette année là, 37 dossiers sont retenus pour l’octroi de la bourse dont le sien à la dernière position… « le moins bon ». Cependant, Fassi Kafyeke est un étudiant brillant, grâce notamment, explique-t-il, à ses professeurs qui l’ont poussé à aller plus loin qu’il ne l’avait imaginé.

Le tournant

 Après l’obtention de son diplôme d’ingénieur civil en aérospatial en 1980, à l’âge de 24 ans, il se prépare à rentrer au Congo, après avoir passé avec succès un entretien pour intégrer  l’ancienne compagnie nationale Air Zaïre.

Mais un de ses professeurs lui suggère d’effectuer une maîtrise d’ingénierie du transport aérien en Grande­-Bretagne à la Cranfield institute of technology. Fassi Kafyeke saisit cette opportunité pour améliorer ses connaissances en aérodynamique numérique. Pendant son cursus dans cette université, une équipe de Canadair-Bombardier visitait le campus pour recruter des ingénieurs.

Une fois encore, un de ses professeurs lui conseille de passer l’entretien, qu’il réussit avec succès. Avec une offre d’emploi de Bombardier, il part s’installer au Canada, où il travaille depuis pour Bombardier.

Il est également, entre autres, professeur à l’École polytechnique de Montréal, vice-président du Conseil d’administration du Consortium de recherche et d’innovation en aérospatiale au Québec (CRIAQ) et membre du conseil d’administration du McGill Institute for Aerospace Engineering (MIAE).

Marié et père de trois filles, Fassi Kafyeke est également l’auteur de plusieurs publications notamment de l’ouvrage« Computational Fluid Dynamics for Engineers ».

Il est détenteur du titre de « Fellow » d’Ingénieurs Canada, une distinction qui honore des personnes qui ont apporté une contribution remarquable à l’avancement de la profession d’ingénieur au Canada pendant au moins dix ans.

Il aime lire des romans historiques et des récits antiques.

africanshapers

Aller en haut