Accueil / Développement / Fed: Qui est Jerome Powell, l’homme le plus puissant de la finance mondiale?

Fed: Qui est Jerome Powell, l’homme le plus puissant de la finance mondiale?

Fed: Qui est Jerome Powell, l’homme le plus puissant de la finance mondiale?

Choisi par Donald Trump pour succéder à Janet Yellen à la tête de la banque centrale américaine, Powell, qui devrait être confirmé sans souci, incarne la continuité…

Du changement dans la continuité. Pour la première fois en quarante ans, un président américain a choisi de ne pas reconduire le président de banque centrale américaine (Fed) en place. Mais en nommant Jerome Powell pour succéder à Janet Yellen, Donald Trump a rassuré les marchés en choisissant un républicain modéré. Ce juriste et ancien banquier faisait partie de la Fed et a toujours soutenu les décisions de Yellen.

Un modéré qui fait consensus

« Il est fort, il est déterminé, il est intelligent », a déclaré Donald Trump en annonçant cette nomination à la Maison Blanche. Il a souligné que cet ancien banquier allait apporter « une expérience unique du monde des affaires ». A 64 ans, Jerome Powell, un républicain modéré, devrait être confirmé sans souci par le Sénat.

Avocat et ancien banquier d’affaires multi-millionnaire qui n’est pas un économiste de formation, il était déjà un des gouverneurs de la Fed depuis 2012, nommé à l’époque par le président démocrate Barack Obama, et il a toujours voté à l’unisson avec Janet Yellen.

Un poste-clé de la finance mondiale

Les décisions de politique monétaire de la Fed, qui se répercutent directement sur le dollar, première monnaie de réserve mondiale, peuvent aussi aller à l’encontre de la politique économique souhaitée par le président américain, quand bien même ce dernier nomme celui ou celle qui la dirige.

Jerome Powell devrait poursuivre la politique monétaire prudente menée par Janet Yellen qui a fait relever progressivement les taux d’intérêt trois fois depuis l’élection de Donald Trump. Mais au-delà des décisions sur les taux d’intérêt, ce sont surtout ses commentaires qui seront scrutés de près. En 1996, « l’exubérance irrationnelle » des marchés, une expression prononcée par Alan Greenspan, reste perçue aujourd’hui comme annonçant l’explosion de la bulle des valeurs Internet en 2000.

20minutes

Aller en haut