Accueil / Auto & Transports / Fiat Chrysler Automobiles relève ses prévisions annuelles

Fiat Chrysler Automobiles relève ses prévisions annuelles

Fiat Chrysler Automobiles relève ses prévisions annuelles

Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a de nouveau revu à la hausse ses objectifs pour l’ensemble de l’année 2016 après avoir enregistré un bénéfice net ajusté de 606 millions d’euros au troisième trimestre, contre une perte de 387 millions un an plus tôt. Le chiffre d’affaires a atteint sur la période 26,83 milliards d’euros, stable par rapport à l’an passé. L’Ebit ajusté (bénéfice d’exploitation) a progressé de 29 %, à 1,5 milliard d’euros. FCA a vendu 1,123 million de véhicules dans le monde au troisième trimestre, en baisse de 1 %.

En raison “de la forte performance opérationnelle sur les neufs premiers mois de 2016″, FCA a revu à la hausse deux de ses objectifs annuels. Il table désormais sur un Ebit ajusté supérieur à 5,8 milliards d’euros (contre plus de 5,5 milliards précédemment) et un bénéfice net ajusté supérieur à 2,3 milliards (contre plus de 2 milliards auparavant).

Le constructeur confirme par ailleurs ses deux autres objectifs, à savoir un chiffre d’affaires supérieur à 112 milliards d’euros et une dette nette industrielle inférieure à 5 milliards d’euros. FCA a précisé que sa dette industrielle nette atteignait 6,5 milliards d’euros fin septembre, contre 5,5 milliards un an plus tôt.

Par ailleurs, alors que des informations de presse ont fait état d’une possible cession totale ou partielle de la filiale de composants automobiles Magneti Marelli à Samsung ou d’une éventuelle vente de Comau, Sergio Marchionne, administrateur délégué de FCA, a indiqué qu’il pouvait assurer “à 100 % qu’aucune opération ne serait finalisée au quatrième trimestre”. “Je n’ai jamais dit que ces activités étaient en vente et je n’ai jamais fait référence à un accord en particulier avec Samsung”, a-t-il ajouté.

Concernant Alfa Romeo, M. Marchionne a souligné que cette marque “se portait bien”, et que la Giulia, dont “le parcours est en ligne ou supérieur aux attentes”, devrait être lancée en Chine au deuxième trimestre de 2017.

Le directeur financier de FCA, Richard Palmer, a indiqué pour sa part que le groupe avait augmenté ses prévisions de ventes pour le marché automobile européen en 2016, confirmé celles de l’Asie-Pacifique et de l’Amérique du Nord mais était plus pessimiste pour l’Amérique du Sud. Il a néanmoins indiqué que FCA devrait être “à l’équilibre ou dans le vert début 2017 en Amérique du Sud, même s’il est clair que le marché brésilien doit s’améliorer”.

 

 

ccfa.fr

Aller en haut