dimanche 25 août 2019
Accueil / Finances / FINANCES : Le Burkina lance la première cotation du titre TPBF O8 de l’emprunt obligataire « TPBF O8 -6,50% 2019-2027 »

FINANCES : Le Burkina lance la première cotation du titre TPBF O8 de l’emprunt obligataire « TPBF O8 -6,50% 2019-2027 »

FINANCES : Le Burkina lance la première cotation du titre TPBF O8 de l’emprunt obligataire « TPBF O8 -6,50% 2019-2027 »
Une photo de famille a mis fin à la cérémonie

Elle est la 8ème opération d’emprunt par syndication de l’Etat du Burkina sur le marché, fait par le Trésor Public. La 1ère cotation de l’emprunt obligataire TPBF 6,5% 2019-2027 (TPBF.08) vient d’être lancée.  La cérémonie a eu lieu le 08 Aout 2019, sous la présence effective du directeur général de SGI Coris Bourse Yacouba Saré, du directeur de l’antenne Nationale de Bourse Léopold Ouédraogo et du directeur général du Trésor et de la comptabilité publique, Célestin Sanon. La présente cérémonie marque l’entrée en bourse de cet emprunt.

86 363 200 000 FCFA, c’est le montant mobilisé par le présent emprunt à la date de clôture des inscriptions le 30 Avril 2019. Ce qui renvoie à un taux de réalisation de 115, 15 %, le montant indicatif demandé étant de 75 000 000 000 F CFA. Un résultat qui, selon le Directeur Général de SGI Coris Bourse, Yacouba Saré, a été atteint du fait que dans la structuration de l’opération, l’émetteur a consenti à ce que les caractéristiques soient attrayantes.  « Ce qui a permis aux investisseurs de souscrire massivement à cette opération» a-t-il confié. Avec pour chef de file et Arrangeur Coris Bourses, l’assiette des placeurs a été élargie, 21 SGI/29. « Nous nous sommes fait accompagner par des cochefs de file et des institutions, qui ont participé sur la base de la qualité de la signature du Burkina, qui est très apprécié dans la sous-région », foi de son Directeur général.

Ce sont deux types de souscripteurs, les particuliers avec un montant de 1 259 160 000   F CFA, soit 1% et les personnes morales avec 85 104 040 000 F CFA soit 99%.

Le Burkina Faso vient en tête avec 61 159 940 000 F CFA soit un taux de 71,82%, selon les souscriptions par pays membre de l’UEMOA, la Côte d’Ivoire avec 15 570 990 000 F CFA soit 18,03%, le Togo avec 3 376 050 000   F CFA soit 3,90%,  le Mali avec 3 178 000 000 F CFA soit 3,68%, le Bénin avec 2 931 400 000   F CFA soit 3,39% et le Sénégal avec 146 820 000   F CFA soit 0,17%.

Le directeur de Coris Bourses (A droite) recevant sa plaque commémorative

 

Avec l’introduction en bourse des titres de l’emprunt obligataire, les obligations peuvent désormais faire l’objet d’acquisition ou de cession sur le marché boursier régional. A l’heure du fixing d’ouverture intervenue à 9 heures 45 précises, 100 obligations ont été échangées sur le marché boursier, pour un montant de 1 000 000 de FCFA. Le responsable de l’Antenne Nationale de la BRVM Léopold Ouédraogo a invité les investisseurs à redoubler d’ardeur dans leurs placements en bourse. Les fonds mobilisés permettront le financement de projets porteurs dans le cadre du Plan National de Développement Économique et Social (PNDES).

 

Sombéwendin Micheline Nanéma

/Ecodafrik.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut