Accueil / Développement / France: des milliards d’aide publique au Congo en 2014

France: des milliards d’aide publique au Congo en 2014

France: des milliards d’aide publique au Congo en 2014

La coopération bilatérale et l’assistance technique française envers le Congo étaient estimées à quelque 19 milliards de francs CFA au titre de l’année 2014, a annoncé vendredi à Brazzaville, l’ambassadeur de France en République du Congo, Jean-Pierre Vidon, au cours d’une conférence de presse.

Selon le diplomate français, qui faisait le bilan de la coopération franco-congolaise, cette somme est répartie sur la coopération avec l’Agence française de développement (Afd), le service de Coopération et d’Action culturelle, la coopération en matière de défense et de sécurité intérieure.

Concernant l’Afd, M. Vidon a signifié qu’en 2014 le grand chantier a été finalisé avec la signature le 10 décembre dernier du second Contrat de désendettement et de développement (C2D) entre le Congo et la France.

‘’Le C2D précédent 2010-2014, de 80 millions d’euros (environ 53 milliards de francs CFA), a connu différents retards dus à des problèmes juridiques. Depuis fin 2013, ceux-ci sont derrière nous et les projets avancent et se poursuivent’’, a-t-il indiqué.

Le second C2D couvre la période de 2015 à 2019 avec un volume d’engagements de 149 millions d’euros, soit près de 100 milliards de francs CFA. Cette bagatelle servira à financer, entre autres, la construction des infrastructures de drainage et d’assainissement à Brazzaville et Pointe-Noire, la réhabilitation des réseaux électriques et d’adduction d’eau potable des deux villes, ainsi que d’autres projets concourant au bien-être de la population congolaise.

La réhabilitation du Centre hospitalier et universitaire (Chu) de Brazzaville et du centre de formation de la Société nationale d’électricité (Sne), l’appui aux projets concernant les populations congolaises les plus démunies, ainsi que l’appui aux projets liés aux forêts, à l’environnement et à l’agriculture sont aussi couverts par les ressources du second C2D.

En matière de défense et sécurité, l’assistance de la France au Congo porte sur l’amélioration des capacités de formation de la force publique, la lutte contre la piraterie maritime en soutenant la montée en puissance de la Marine nationale, le renforcement de l’efficacité des structures administratives et financières et de santé des armées, l’appui au renforcement de la sûreté de l’Aviation civile, l’expertise dans le domaine de la lutte contre la criminalité et le maintien d’ordre.

La France apporte aussi son appui au Congo dans les secteurs de l’Education et de la Formation professionnelle, de la Culture et de la Santé. La Société civile et le secteur privé du Congo bénéficient également de l’aide de la coopération française.

Par ailleurs, plusieurs entreprises françaises participent au développement du Congo à travers la création d’emplois, des richesses et la lutte contre la pauvreté. A ce jour, l’on estime à 4.000 le nombre de ressortissants français établis à Pointe-Noire, la capitale économique, contre 2.200 à Brazzaville. D’autres ressortissants français sont basés notamment dans les villes de Dolisie, Nkayi et Ouesso.

Pana/afriquejet.com

Aller en haut