Accueil / Développement / France/Côte d’Ivoire: les échanges agro-alimentaires estimés à plus de 650 milliards FCFA en 2014

France/Côte d’Ivoire: les échanges agro-alimentaires estimés à plus de 650 milliards FCFA en 2014

France/Côte d’Ivoire: les échanges agro-alimentaires estimés à plus de 650 milliards FCFA en 2014

Les échanges agro-alimentaires entre la France et la Côte d’Ivoire se sont élevés à plus de 650 milliards de FCFA, soit un milliard d’Euros en 2014, a annoncé, mardi, à Abidjan l’Ambassadeur de la France, Georges Serre. .

« C’est aussi la satisfaction de voir, la qualité et le renforcement de nos liens tant institutionnels qu’entre les entreprises du secteur privé. Nous travaillons dans un cadre dynamique », a déclaré Georges Serre après une visite des stands de la 3è édition du Salon international de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan (SARA 2015).

« L’année dernière, il y a eu 1 milliard d’Euros d’échanges agroalimentaires entre la France et la Côte d’Ivoire », a-t-il poursuivi en précisant que » que 60% de ces exportations sont parties de la Côte d’Ivoire vers la France et 40% de la France vers la Côte d’Ivoire ».

« Il y a une grande volonté des entreprise françaises à s’implanter dans le pays, parce qu’elles ont compris que la locomotive de l’Afrique de l’Ouest c’est la Côte d’Ivoire et elle constitue un hub extraordinaire pour qui veut faire des affaires », a ajouté M. Serre se félicitant de la « qualité de la production » présente au SARA 2015.

Le diplomate français s’exprimait lors d’une conférence de presse co-animée avec le ministre de l’agriculture Mamadou Sangafowa Coulibaly et son homologue des ressources animales et halieutiques Kobenan Kouassi Adjoumani ainsi que le Président de l’Association pour le développement des échanges internationaux de produits et techniques agroalimentaires (ADEPTA), François Burgaud.

« La Côte d’Ivoire est un paradis », a renchéri le Président de l’ADEPTA, François Burgaud, invitant les autorités ivoiriennes à travailler pour faire du SARA » un vrai Salon sous-régional ». « Dans deux ans, nous serons plus nombreux au SARA avec vous », a-t-il promis. La 5è journée du SARA 2015, mardi, a été dédiée à la France qui participe à ce Salon avec 37 entreprises.

Placée sous le thème, « Promotion de l’investissement agricole durable », avec pour slogan, « le SARA 2015, le Rendez-vous de l’Agro-business », cette 3è édition vise à mettre en valeur les richesses de la Côte d’Ivoire et promouvoir l’investissement agricole.

Premier producteur mondial de cacao et de noix de cola, premier producteur africain de latex, de bananes et premier exportateur mondial de noix de cajou, la Côte d’Ivoire regorge d’énormes potentialités à « vendre » .

Le SARA 2015 prévu du 3 au 12 avril, attend 600 à 800 exposants ainsi que 500 000 visiteurs constitués des acteurs des pays africains, européens, asiatiques et américains.

Il s’articule autour d’activités d’ordre promotionnel, scientifique, commercial et médiatique, utilisant à la fois les formats « grand public » et « professionnel ».

Le SARA 2015 est co-organisé par le ministère de l’agriculture, celui des ressources animales et halieutiques ainsi que le ministère des eaux et forêts.

La première et la seconde édition du SARA se sont déroulées respectivement en 1997 et 1999 avant d’être interrompu par les nombreuses crises politiques qui ont secoué le pays.

Source:: Apanews

Aller en haut