Accueil / Tic & Telecoms / Free: Xaviel Niel, le seul «Français qui compte» dans la Silicon Valley

Free: Xaviel Niel, le seul «Français qui compte» dans la Silicon Valley

Free: Xaviel Niel, le seul «Français qui compte» dans la Silicon Valley

INFORMATIQUE Le fondateur de l’opérateur téléphonique occupe la 92ème place du «Top 100 de la Silicon Valley» publié par le magazine «Business Insider»…

Le fondateur de Free et de Free Mobile Xavier Niel est le seul acteur majeur du monde de la high-tech française choisi par le magazine Business Insider pour faire partie de « The Silicon Valley 100 », le classement des 100 personnalités qui « ont le plus d’importance et qui (…) ont su faire une différence l’an dernier ».

Le plus généreux des business angels de France occupe la 92ème place du palmarès. L’homme d’affaires ne doit pas sa présence dans la liste américaine à ses activités dans le secteur des télécoms de l’hexagone, que l’arrivée de Free a pourtant bouleversé, mais à son école « 42 ».

Une deuxième école à la Silicon Valley

Fondé à Paris en 2013 pour former les futurs génies de la haute technologie en dehors du système éducatif classique, l’établissement va en effet ouvrir un deuxième site à Fremont, au cœur de la Silicon Valley américaine. C’est dans son patrimoine personnel développé grâce au succès de Free que Xavier Niel, connu pour sa philanthropie, a puisé pour financer ses écoles totalement gratuites.

agence/20minutes.fr

Aller en haut