mercredi 21 octobre 2020
Accueil / Frets maritimes: la déprime continue pour le sec et le pétrole / la-déprime-continue-pour-le-sec-et-le-pétrole

la-déprime-continue-pour-le-sec-et-le-pétrole

la-déprime-continue-pour-le-sec-et-le-pétrole
Les taux ont reculé sur la plupart des principales routes maritimes, du fait d'une quantité de cargaisons à transporter insuffisante par rapport au nombre de navires disponibles toujours très important

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut