Accueil / International / FSC : Hyundai Merchant pourrait racheter des actifs de Hanjin

FSC : Hyundai Merchant pourrait racheter des actifs de Hanjin

FSC : Hyundai Merchant pourrait racheter des actifs de Hanjin

Les autorités financières sud-coréennes se sont voulues rassurantes ce mercredi en promettant de prendre à temps des mesures qui permettront de faire face aux éventuelles conséquences de la crise frappant Hanjin Shipping Co., la plus grande société de transport maritime du pays et la septième au monde.

«(Nous) aborderons la situation actuelle de manière globale pour éviter des perturbations sur les marchés financiers», a déclaré Jeong Eun-bo, vice-président de la Commission des services financiers (FSC), lors d’une réunion d’urgence destinée à discuter des moyens de faire face à la crise.

Hanjin Shipping a décidé de demander le placement sous administration judiciaire lors d’une réunion de son conseil d’administration. Hier, ses créanciers ont décidé de ne pas fournir de soutien supplémentaire à la société, en grandes difficultés financières.

«Il y a des inquiétudes selon lesquelles la compétitivité du secteur du transport maritime, l’un des piliers de l’industrie coréenne, s’affaiblira suite au placement sous administration judiciaire de Hanjin Shipping», a noté Jeong.
Le gouvernement projette de travailler activement de sorte à ce que Hyundai Merchant fasse l’acquisition d’actifs sains de Hanjin Shipping comme des navires, des réseaux de vente à l’étranger et du personnel, a-t-il ajouté.

Hanjin Shipping a déjà cédé une partie importante de ses actifs essentiels à d’autres filiales du groupe Hanjin dans le but de lever des fonds dans le cadre des efforts d’autorestructuration.

Parmi les actifs vendus figurent une participation de 59% du terminal à conteneurs de Pyeongtaek et une part de 50% dans le nouveau port de Busan, ainsi que les droits d’exploitation de huit routes maritimes en Asie et une part de 21% dans un terminal vietnamien.

Hanjin Shipping possède encore quelques bateaux, des réseaux de vente relativement solides et les droits d’exploiter des terminaux et des routes maritimes.

A propos des inquiétudes sur l’éventuel impact de la crise Hanjin Shipping sur les marchés financiers, l’officiel a assuré que les autorités surveilleraient attentivement l’évolution du marché obligataire et la situation de trésorerie des entreprises liées, tout en cherchant à aider les partenaires de Hanjin Shipping.

Par ailleurs, le ministère des Océans et de la Pêche a déclaré plus tôt dans la journée qu’il travaillerait pour assurer la continuité du transport maritime pour les exportateurs et importateurs locaux en mettant à disposition des navires qui remplaceront ceux de Hanjin saisis par ses créanciers.

Le ministère a estimé que le traitement d’un total de 540.000 EVP (équivalent vingt pieds) de conteneurs pourrait être retardé et le transport de biens vers l’étranger pourrait rester perturbé pendant les trois mois à venir.

 

 

 

lsr@yna.co.kr / yonhapnews.co.kr

Aller en haut