Accueil / Mines & Energies / Gabon: Des citoyens redoutent une augmentation du prix du carburant

Gabon: Des citoyens redoutent une augmentation du prix du carburant

Gabon: Des citoyens redoutent une augmentation du prix du carburant

Les Gabonais redoutent une hausse du prix des produits pétroliers et mettent en garde le gouvernement contre toute augmentation qui entrainerait une inflation généralisée.

Le Gabon devrait connaitre dans les prochains jours, une hausse de prix des produits pétroliers, en l’occurrence, le carburant. Ce serait alors, la confirmation des informations persistantes, notamment depuis le début de l’année, avec la chute drastique des cours du pétrole sur le marché mondial. Une situation qui est loin de faire les affaires des citoyens, le pays dépendant à plus de 80 % des revenus pétroliers. Face à cette conjoncture difficile, et alors que des agences de notation américaine Standard & Poor’s a attribué la note BB au Gabon assortie « d’une économie vulnérable » qui empêcherait au Gabon de respecter ses engagements vis-à-vis de ses créanciers, les autorités gabonaises font feu de tout bois pour accroitre les recettes.

Selon de fiables informations, la hausse pourrait être assez sensible, puisque le prix de l’essence devrait ainsi augmenter de 161 f CFA, passant de 535 f CFA actuellement à 696 f CFA. Le litre du gasoil devait subir une hausse de 125 f CFA, passant de 470 f CFA pour l’instant à 595 f CFA. Une tendance haussière qui devrait également concerner le pétrole lampant, avec une augmentation de 125 f CFA, passant de 275 f CFA à 400 f CFA, indique-t-on. Ces augmentations devraient avoir pour conséquence immédiate, la hausse des prix des transports, et par ricochet, une inflation généralisée.

Les nouveaux prix devraient entrer en vigueur dans les prochains jours pourraient entrainer des mouvements de protestation de la part des syndicats et des associations de défense des droits des consommateurs qui mettent déjà en garde le gouvernement contre toute hausse du prix du carburant. Quatrième pays producteur de pétrole en Afrique au sud du Sahara, après le Nigeria, l’Angola et la Guinée-Equatoriale, le Gabon connaît une conjoncture économique difficile avec la chute du baril sur le marché international.

Achille Mbog Pibasso, Rédacteur en chef, Zone Cemac
lesafriques.com

Aller en haut