Accueil / Développement / Gabon : L’AFD en soutien aux techniciens du secteur agro-pastoral

Gabon : L’AFD en soutien aux techniciens du secteur agro-pastoral

Gabon : L’AFD en soutien aux techniciens du secteur agro-pastoral

Les représentants de l’Agence Française de Développement (AFD) étaient le 17 novembre 2015 au périmètre agro-pastoral d’Alibandeng, dans le 1er Arrondissement de Libreville. Occasion de tâter le pool des activités menées par l’Institut Gabonais d’Appui au Développement (IGAD), et le personnel d’exécution du Programme de Développement des Investissements Agricoles du Gabon (PRODIAG).

Dans le cadre du suivi évaluation du programme agricole mené par l’IGAD d’une part, et le PRODIAG de l’autre, lequel bénéficie des financements décaissés par l’Agence Française de Développement (AFD), une délégation de cette institution financière s’est rendue le 17 novembre 2015 à Alibendeng, spécifiquement au périmètre agro-pastoral.

A l’évidence, les représentants de l’AFD ont exprimé leur satisfaction en encourageant les agents d’exécution du PRODIAG à aller de l’avant tout en les rassurant de l’entière disponibilité de leur institution à les accompagner dans leurs différents challenges. Evidemment, les performances économiques sont au rendez-vous, car, au troisième trimestre 2015, la production en légume dudit périmètre est passée à 78,9 tonnes, dégageant un chiffre d’affaires d’environ 47,87 millions de FCFA.

Quant à la production en viande porcine, l’on y dénombre 1568 bêtes en moyenne pour 84 tonnes de viande produites par an, soit un chiffre d’affaires de 195 millions de francs CFA.

Signalons que cette visite de la délégation de l’AFD au périmètre agro-pastoral d’Alibandeng est intervenue au moment où l’agence de l’AFD à Libreville a accueilli 15 agents du siège parisien de l’AFD, récemment recrutés, dans le cadre du cycle « Métiers du Développement ». Ils étaient à Libreville dans le cadre d’un voyage d’études destiné à leur faire découvrir le fonctionnement d’une agence, visiter plusieurs projets financés par l’AFD, ainsi que rencontrer les interlocuteurs locaux, au niveau des autorités gabonaises et au sein des services français en poste à l’étranger.

infosgabon.com

Aller en haut