Accueil / Finances / Gabon : l’Etat à nouveau sollicité pour le sauvetage de Poste Bank

Gabon : l’Etat à nouveau sollicité pour le sauvetage de Poste Bank

Gabon : l’Etat à nouveau sollicité pour le sauvetage de Poste Bank

La question de la restructuration de la Poste Bank a été débattue ce lundi 2 mai 2016 à la primature. Il en ressort qu’une assemblée générale s’est récemment tenue à Libreville pour examiner l’état des comptes de l’entreprise et le projet de relance de ses activités, mises en mal par une situation financière extrêmement fragile.

Conséquence: l’Etat est interpellé sur la reconstitution des avoirs des épargnants et des petits porteurs. Et selon Michael Adande, président directeur général (PDG) de la structure postale, de tous les dépôts à la Postbank Gabon, le montant s’élève de nos jours à 75 milliards de FCFA collectés auprès de 400 000 clients qui ne peuvent plus accéder à cette épargne. Le gouvernement est aussi sollicité sur la prise en charge d’une masse salariale estimée à 209 millions de FCFA.

A ce jour, les employés cumulent les arriérés de deux mois de salaires impayés. Et pourtant, l’Etat a déjà injecté, il y a quelque temps, une perfusion de 5 milliards de FCFA, en plus de son engagement à payer les salaires du personnel mensuellement. Mais globalement, l’assemblée générale de la Postbank a opté pour la poursuite de ses activités, le maintien des emplois pour garantir la crédibilité de l’entreprise.

agenceecofin.com

Aller en haut