Accueil / Développement / Gabon : SCG- Ré à table chez CICARÉ et Africa Ré

Gabon : SCG- Ré à table chez CICARÉ et Africa Ré

Gabon : SCG- Ré à table chez CICARÉ et Africa Ré

La Société commerciale gabonaise de réassurance (SCG-Ré) joue à bonnes cordes. Son résultat net s’est établi à 2 milliards 53 millions de f CFA sur un matelas de primes, généré par le marché gabonais chiffré à 118 milliards f CFA.

La SCG – Ré est dorénavant le représentant légal de l’Etat Gabonais à Africa-Ré ( Lagos ) et Cicaré dont le siège est établi à Lomé ( Togo ). Le Gabon a coopté sa société de réassurance comme son représentant au Conseil d’administration des deux géants de la réassurance panafricaine (Africa-Ré et CICARE. SCG – Ré, dirigée par Crépin Magloire Andrew Gwodock, deuxième poids lourd du marché gabonais et son régulateur via la cession légale, a engrangé un chiffre d’affaires fin 2014 à 12,382 milliards de f CFA, dont 1, 2 milliard de cessions commerciales (traitées et facultatives). Le résultat net s’établit à 2,053 milliards de f CFA. Au total, le marché gabonais, dont le leader est Ogar, a généré une cagnotte de 118 milliards de f CFA, dont 100 milliards en branche dommage et 18 milliards en vie. Dans ce pactole, signalons que la SCG-Ré n’est pas comprise, puisque n’étant pas membre de la FEGASA (Fédération des assureurs gabonais). Le président du conseil, Édouard Pierre Valentin a engagé d’ambitieux chantiers pour booster l’activité de la réassurance au Gabon. Le capital de la SCG-Ré est majoritairement détenu par l’Etat et par les compagnies d’assurances qui rétrocèdent une partie de leurs risques à cette nouvelle entité de réassurance.

Par Ismael Aidara, rédacteur en chef
lesafriques.com

Aller en haut