Accueil / Tic & Telecoms / Galaxy A8: Samsung tente de muscler sa gamme avant le S9

Galaxy A8: Samsung tente de muscler sa gamme avant le S9

Galaxy A8: Samsung tente de muscler sa gamme avant le S9

En attendant le salon Mobile World Congress et le lever de voile sur son Galaxy S9, Samsung vient occuper le terrain des smartphones à 499 euros avec son A8…

  • Le salon Mobile World Congress de Barcelone (du 26 février au 10 mars) sera l’occasion pour Samsung de dévoiler son nouveau Galaxy S9.
  • En attendant ce nouveau smartphone haut de gamme, le constructeur lance son A8.
  • Vendu 499 euros, le terminal possède de nombreuses qualités, mais aussi un concurrent sérieux.

En attendant le S9. À quelques semaines du salon de la téléphonie Mobile World Congress de Barcelone où le constructeur devrait dévoiler son Galaxy S9, Samsung lâche le Galaxy A8. Lancé à 499 euros, ce nouveau terminal est la quatrième itération du fameux « A », introduit par le fabricant en 2015.

Aux côtés des A3 (vendu 329 euros) et A5 (429 euros), l’appareil au joli cachet permet à Samsung de proposer une montée en gamme cohérente.

Deux capteurs pour un selfie

Si le Galaxy A8 marque son terrain avec une vraie belle qualité de fabrication et des finitions soignées, le smartphone se distingue aussi par son double capteur avant de 8 et 16 mégapixels. Une première pour Samsung qui veut ainsi surfer sur l’inoxydable mode des selfies et du partage de trombines sur les réseaux sociaux. Cheese !

Inévitable, un mode « Portrait » capitalise sur ce duo de capteurs pour proposer des photos avec flou d’arrière-plan. Ce n’est sans doute pas ici la panacée, même si les résultats restent honnêtes et que l’on peut d’un trait de curseur doser le flou derrière le sujet. Toujours bon à prendre : on peut déclencher la prise d’un selfie d’un geste de la paume devant l’écran.

À l’arrière sur smartphone, 16 mégapixels qui livrent des clichés de belle facture. Malgré une focale ouvrant à f/1.7, l’obstacle du manque de finesse des images produites en basse lumière n’est pas franchi.*

Le Galaxy A8 filme en Full HD. Pour la 4K, on attendra sans doute le S9… Bon point néanmoins : le A8 est compatible avec le casque de réalité virtuelle Gear VR de Samsung, une première dans la série « A ».

Bel écran, mauvais son

L’écran Full HD + (2220, x 1080 pixels) du dernier Samsung repose sur une dalle Super Amoled très contrastée. Les visionnages vidéo que nous avons pu effectuer flattent la rétine. Les larges angles de vue permettent d’ailleurs de se retrouver à deux devant l’écran. Les trois premiers épisodes de la série espagnole La Casa de Papel sur Netflix nous ont ainsi conquis. À ne pas négliger, le mode Cinéma AMOLED avec des couleurs naturelles très convaincantes. Mais attention : le son produit par le seul haut-parleur du smartphone (situé sur le côté droit !) manque de rondeur. C’est d’autant plus notable en musique avec un son qui demeure très aigu.

Un concurrent de poids

Point fort du Galaxy A8 : une autonomie qui, attelée à une batterie de 3000 mAh tient le choc durant de 12 heures. Cependant, le A5 fait mieux (14 heures).

Reste un smartphone qui s’inscrit dans un cadre concurrentiel de plus en plus offensif. À prix égal, le Honor View 10 est un rival de choix : si son écran n’est pas Super Amoled, il est plus grand (6’’/21,24 cm). Le View 10 possède surtout une capacité de stockage interne supérieure : 128 Go contre 32 Go pour le A8 qui, sur ce coup-là, mérite la note « D ».

20minutes

Aller en haut