mardi 12 novembre 2019
Accueil / Tic & Telecoms / Galaxy Fold : le PDG de Samsung regrette de l’avoir lancé « avant qu’il ne soit prêt »

Galaxy Fold : le PDG de Samsung regrette de l’avoir lancé « avant qu’il ne soit prêt »

Galaxy Fold : le PDG de Samsung regrette de l’avoir lancé « avant qu’il ne soit prêt »

Le PDG de Samsung DJ Koh s’est expliqué face aux médias sur les problèmes qui ont entouré le lancement du Galaxy Fold. Dans une partie de l’entretien, il exprime ses regret sur le lancement du premier smartphone pliable de la marque, qu’il affirme avoir trop hâté, sans voir les problèmes que les premiers testeurs ont rencontré. DJ Koh explique que des tests sont toujours en cours et ne donne pas, pour l’heure, de nouvelle date de sortie. 

Le PDG de Samsung DJ Koh a accordé une interview à une poignée de médias, dont le quotidien britannique The Independent lundi 1er juillet 2019. Un entretien au cours duquel le dirigeant est revenu sur les déboires du lancement du Galaxy Fold, criblé par plusieurs problèmes que les premiers journalistes qui ont pu le tester ont rapidement constaté. Samsung tease le produit depuis novembre 2018 – lorsque la marque avait dévoilé sa technologie d’écrans pliables. Et espérait être le premier constructeur à lancer un produit grand public pliable sur le marché. Or, entre-temps plusieurs concurrents, notamment Royole, Huawei et Xiaomi, ont présenté un smartphone pliable. Une pression qui semble avoir poussé le constructeur à hâter la mise sur le marché du produit.

Le Galaxy Fold a été lancé trop vite

« J’admets avoir manqué quelque chose à propos du smartphone pliable, mais nous sommes en train de redresser la situation […] en ce moment, plus de 2000 appareils sont soumis à une batterie de tests. Nous avons identifié tous les problèmes. Il y en avait certains auxquels nous n’avions même pas pensé, mais grâce [aux youtubeurs, blogueurs et autres journalistes, ndlr], des tests de masse sont en cours », explique DJ Koh. Et d’ajouter : « c’était embarrassant. J’ai hâté sa sortie avant qu’il ne soit prêt ». Depuis l’annonce des premiers problèmes touchant l’appareil, le concurrent direct de Samsung, Huawei, a également choisi de repousser la sortie de son Mate X.

Une manière, sans doute, de se donner plus de temps pour éviter de reproduire l’erreur de communication de Samsung. DJ Koh refuse néanmoins de s’avancer sur une nouvelle date de lancement : « [vous le saurez] le moment venu. Donnez-nous encore un peu de temps ». Au cours de l’interview, on a également appris que le dirigeant de Samsung ne voit le facteur de forme pliable tel que montré sur le Galaxy Fold que comme une étape transitoire : « les pliables vont durer autour de deux ans. Un autre facteur de forme est possible, mais je dirais que lorsque la 5G et l’internet des objets seront disponibles, au lieu de penser smartphones, il faudra penser appareils intelligents ». 

DJ Koh souligne cependant que pour cela « la technologie d’écrans flexibles est vitale pour réaliser ce futur, que ce soit pour en mettre dans un vêtement, ou quelque chose que l’on peut enrouler au poignet ».

phonandroid

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut