Accueil / Mines & Energies / Gambie : FAR déclare un potentiel de 1,1 milliard de barils de pétrole récupérables sur ses blocs A2 et A5

Gambie : FAR déclare un potentiel de 1,1 milliard de barils de pétrole récupérables sur ses blocs A2 et A5

Gambie : FAR déclare un potentiel de 1,1 milliard de barils de pétrole récupérables sur ses blocs A2 et A5

En Gambie, le pétro-gazier australien FAR Ltd a entrepris une évaluation géotechnique détaillée de ses deux blocs situés en offshore A2 et A5. Les travaux réalisés par le contractant RISC, ont permis de signaler un potentiel de 1,1 milliard de barils récupérables (non risqué) sur ces périmètres, avec 926 millions de barils nets pour FAR.

A2 et A5 qui sont situés à une profondeur d’eau, allant de 50 à 1 500 mètres, couvrent une superficie de 2 682 km2 et sont adjacents au prolifique champ SNE situé dans les eaux sénégalaises. Les travaux d’exploration ont permis d’y cartographier deux prospects : Samo et Bambo.

Selon les précisions de FAR, le prospect Samo est le plus intéressant et présente un réservoir à deux intervalles d’hydrocarbures ainsi que de nombreuses similitudes avec le champ SNE.

Par ailleurs, FAR planifie le lancement d’un programme de forages pour 2018.

« Compte tenu des huit puits forés du côté sénégalais, les chances de succès sur Samo sont élevées. Le puits de Samo sera le seul puits d’exploration à être foré au large de la Gambie depuis le forage du puits Jammah-1 en 1979 (…) FAR tient à saluer la coopération et le soutien du ministère gambien du pétrole et de l’Energie ainsi que de la Compagnie nationale de pétrole de la Gambie (GNPC), alors que nous poursuivons nos préparatifs de forage. Nous espérons que ce sera le début d’un partenariat long et fructueux. », a commenté Cath Norman (photo), la patronne de FAR.

agence ecofin

Aller en haut