Accueil / Finances / Gemcorp investira 20 millions $ en Afrique dans les micro-prêts sans garantie

Gemcorp investira 20 millions $ en Afrique dans les micro-prêts sans garantie

Gemcorp investira 20 millions $ en Afrique dans les micro-prêts sans garantie

La firme d’investissement Gemcorp Capital, fondée en septembre 2014 par Atanas Bostandjiev (photo), un ancien de Goldman Sachs, a décidé d’investir 20 millions $ au sein d’AFB, une entreprise financière spécialisée dans l’octroi des micro-prêts sans garantie, pour les besoins de la consommation ou de l’exploitation des PME, avec une présence dans quelques pays africains (Kenya, Zambie, Tanzanie et Ghana)

Cette injection d’argent devrait permettre à AFB de financer son expansion dans d’autres pays africains, pour tirer avantage d’un marché qui, selon les statistiques de la Banque mondiale, concerne près de 400 millions de personnes qui n’ont pas accès aux services financiers formels. La démarche d’AFB est spéciale car elle permet à des personnes ou à des PME d’emprunter à partir de 100 $, soit pour les besoins de consommation, soit pour financer l’exploitation de leurs activités, avec possibilité de remboursement après six mois.

Le modèle n’est donc pas loin de celui des tontines africaines, dont il pourrait constituer une forme évoluée. L’argent prêté sans ou avec une faible contrepartie, est très souvent remboursé (près de 90%), parce que l’institution financière établi des relations personnelles avec chaque client emprunteur. Une démarche qui semble pour l’heure porter des résultats, car le business attire de nombreux investisseurs et avant Gemcorp, AFB a reçu un financement de Leapfrog Investment, ce qui porte à 45 millions $ le volume d’argent injecté dans ce business.

L’activité n’est pas sans risque, même si la demande pour ce type de microcrédit de relais trouve tout sa cohérence dans le contexte africain. Au Ghana par exemple, où l’économie fait face à des défis monétaires, les opérations subissent de plein fouet l’inflation qui rend difficile les remboursements des prêts contractés.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut