Accueil / Développement / Gestion du Corridor Afrique de l’Ouest Grand-messe à Abidjan…

Gestion du Corridor Afrique de l’Ouest Grand-messe à Abidjan…

Gestion du Corridor Afrique de l’Ouest Grand-messe à Abidjan…

Gestion du Corridor Afrique de l’Ouest
Grand-messe à Abidjan pour un bilan d’étape

La BAD rencontre ces mardi et mercredi à Abidjan les parties prenantes pour plus d’inclusion dans la gestion des corridors en Afrique de l’Ouest.

La Banque africaine de développement (BAD) organise une réunion de deux jours à compter de demain à Abidjan. La rencontre est prévue entre la BAD, le département du NEPAD, de l’intégration régionale et du commerce (ONRI) en partenariat avec la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et le projet d’accélération des échanges commerciaux en Afrique de l’Ouest (ATWA). Elle a pour but de réunir tous les acteurs, partenaires au développement et techniciens pour passer en revue les derniers indicateurs de performance du Corridor Afrique de l’Ouest, créer des synergies et une plateforme pour une meilleure coordination et une efficacité dans la gestion de ce corridor. «Cette importante réunion démontre l’engagement de la Banque à promouvoir l’efficacité sur les corridors de transport en Afrique de l’Ouest et à soutenir un programme d’intégration régionale de l’Afrique pour une croissance économique inclusive.

À l’issue de la réunion, nous espérons être mieux équipés pour améliorer les échanges transfrontaliers et l’environnement dans lequel transporteurs et commerçants de la région opèrent», a déclaré Moono Mupotola, directrice du Département ONRI, cité dans un communiqué. Ce rendez-vous de travail sera axé sur deux initiatives clés qui visent à promouvoir le dialogue entre les différents acteurs impliqués dans la gestion des corridors. La première journée sera consacrée au développement du corridor Abidjan-Lagos et sera animée par la BAD, la Commission de la CEDEAO et l’Agence du NEPAD alors que les trois corridors couverts par le projet ATWA, à savoir Abidjan-Ouagadougou,

Tema-Ouagadougou et Lomé-Ouagadougou seront au cœur des discussions de la deuxième journée. À noter que le Corridor Abidjan-Lagos est l’autoroute la plus fréquentée en Afrique de l’Ouest qui à son terme sera un axe routier à six voies de 1.028 kilomètres. Il reliera les villes d’Abidjan, Accra, Lomé, Cotonou, tout en desservant tous les pays enclavés de la région. Le corridor constitue l’un des principaux axes économiques de la sous-région représentant plus de 75% de ses activités économiques et une population totale de 35 millions d’habitants.

Les experts sont unanimes : des activités significatives ont été menées pour soutenir les échanges commerciaux aux niveaux régional et de l’intégration ; mais celles-ci nécessitent une meilleure coordination.
La réunion constitue, donc, une opportunité de mettre en œuvre une approche cohérente et inclusive de tous les acteurs clés dans la gestion des corridors.

Mariem Tabih / lematin.ma

Aller en haut