Accueil / Tic & Telecoms / Ghana annonce l’interopérabilité des systèmes d’argent mobile

Ghana annonce l’interopérabilité des systèmes d’argent mobile

Ghana annonce l’interopérabilité des systèmes d’argent mobile

Le Ghana devrait à compter à partir du 10 mai lancer l’interopérabilité, très attendue, des systèmes d’argent mobile. L’opération sera menée sous la supervision de la Banque du Ghana et de sa filiale dédiée à la facilitation de l’argent électronique, le Ghana Interbank Payments and Settlements Systems.

Le système permettra aux Ghanéens d’envoyer des fonds d’un réseau d’opérateur d’argent mobile vers un autre de façon transparente. Et dans le cadre macro, l’opération va permettre un transfert sans heurt des fonds des comptes bancaires vers le portefeuille d’argent mobile et vers les cartes e-zwich (nom de marque du système national de paiement Switch et Smart Card du Ghana).

Selon Archie Hesse, PDG des systèmes interbancaires de paiement et de règlement du Ghana (GhIPSS), la première phase du système cette semaine, alors que deux autres phases suivront.

L’interopérabilité de l’argent mobile représente la dernière tentative de modernisation du secteur financier du Ghana, qui dispose déjà de plusieurs canaux de paiement électronique opérationnels et d’une chambre de compensation automatisée qui offre des services de crédit direct et de débit direct.

En Février 2018, la banque centrale du Ghana a révélé que la valeur des dépôts et des retraits par les Ghanéens à l’aide de téléphones mobiles pour les services bancaires a presque doublé en 2017. Le rapport a ajouté que la valeur des transactions mobiles est passé à 155,8 milliards de cedis (34,6 milliards $) l’an dernier de 78,5 milliards de cedis en 2016.

Selon un rapport 2017 de GSMA Intelligence, plus de 40% de la population adulte au Ghana utilise régulièrement de l’argent mobile.

Amadjiguéne Ndoye
financialafrik

Aller en haut