Accueil / Finances / Ghana : des dirigeants des banques en faillite dans le collimateur de la justice

Ghana : des dirigeants des banques en faillite dans le collimateur de la justice

Ghana : des dirigeants des banques en faillite dans le collimateur de la justice

La Banque centrale du Ghana (GoB) envisage de poursuivre en justice plusieurs dirigeants de banques commerciales, qu’elle accuse de délits d’initiés et aussi de dilapidation des épargnes de leurs clientèles.

Selon l’agence Reuters qui rapporte l’information, le régulateur a décidé de poursuivre « les dirigeants de établissements de crédit locaux défaillants soupçonnés d’avoir dissipé les fonds des déposants et les opérations d’initiés ».

Les établissements incriminés sont Unibank, Royal Bank, Beige Bank, Sovereign Bank et Construction Bank. Leurs licences avaient d’ailleurs été retirées par la GoB, le 1er août 2018.
Rappelons que le 1er août dernier, la Banque du Ghana avait annoncé la révocation des licences de ces institutions financières, et la nomination d’un séquestre pour gérer leurs actifs devenus insolvables. Elle envisage également d’empêcher les directeurs concernés par le procédure d’opérer dans le secteur financier ghanéen.

financialafrik

Aller en haut