Accueil / Mines & Energies / Ghana : la chute des prix du pétrole pourrait faire perdre 200 millions de dollars à l’Etat

Ghana : la chute des prix du pétrole pourrait faire perdre 200 millions de dollars à l’Etat

Ghana : la chute des prix du pétrole pourrait faire perdre 200 millions de dollars à l’Etat

L’Etat ghanéen pourrait enregistrer jusqu’à 200 millions de dollars de pertes sur les recettes pétrolières prévues pour l’année 2016, a confié un analyste au B&FT.

En effet, ayant tablé sur une estimation du brut à 53 dollars le baril, Accra escomptait des revenus de plus de 500 millions de dollars. Mais avec la crise pétrolière qui a induit une forte chute du cours du brut, jusqu’à 32 dollars, les prévisions de recettes pourraient être faussées.

Les prix du pétrole ont en effet chuté de plus de 65 % depuis le début de cette crise, 18 mois plus tôt, suite à une surproduction du brut et à des niveaux de stocks record.

Selon l’analyste, le gouvernement ghanéen doit rapidement réagir pour réduire ces pertes. Dans le cas contraire, cette crise, si elle venait à perdurer comme le craignent certains experts, aurait des conséquences graves sur l’économie du pays.

En 2015, suite à la baisse des prix du pétrole (plus de 50%), le ministre des finances ghanéen, Seth Terkper (photo) avait dû revoir les prévisions des recettes pétrolières qui étaient alors passées de 4,2 milliards GH¢ (3,1% du PIB) à 1,5 milliard GH¢.

Olivier de Souza
agenceecofin.com

Aller en haut