Accueil / Mines & Energies / Ghana : la ruée vers l’or dessert l’agriculture

Ghana : la ruée vers l’or dessert l’agriculture

Ghana : la ruée vers l’or dessert l’agriculture

Gold_Mining

Pendant que la ruée vers l’or fait des victimes parmi les enfants en âge d’aller à l’école, au Ghana voisin, c’est le secteur voisin qui risque de payer le plus lourd tribut à l’exploitation minière.
La montée en puissance de l’industrie extractive est devenue une menace sérieuse au secteur agricole du Ghana, deuxième producteur africain d’or derrière l’Afrique du Sud. « A l’origine, les gens obtiennent des terres pour l’agriculture, mais maintenant ils les utilisent pour l’exploitation minière, ce qui menace le secteur agricole », a déploré Joseph Kwadwo Asenso (photo), directeur de l’Unité du pétrole et du gaz au ministère des Finances et de la Planification économique, rapporte le 6 avril Xinhua. C’était lors d’un atelier sur la gouvernance de l’exploitation minière, avec les médias à Elmina à environ 158 km à l’ouest d’Accra.
L’agriculture n’occuperait aujourd’hui, souligne-t-il, que 41% de la population, contre 60% avant la découverte et la production du pétrole au Ghana ; un pays longtemps premier producteur mondial de cacao devenu, ces dernières années, une destination des grandes compagnies pétro-gazières.
Cependant, M. Kwadwo Asenso attribue le désintérêt vis-à-vis de l’agriculture aux activités d’exploitation illégale des mines qui se sont intensifiées et ont même déclenché une ruée de clandestins chinois sur le potentiel aurifère du Ghana.
Source: AgenceEcofin.

Aller en haut