Accueil / Développement / Ghana: le FMI estime que son assistance de 930 millions $ pourrait favoriser le déblocage d’autres prêts

Ghana: le FMI estime que son assistance de 930 millions $ pourrait favoriser le déblocage d’autres prêts

Ghana: le FMI estime que son assistance de 930 millions $ pourrait favoriser le déblocage d’autres prêts

Le Fonds monétaire international (FMI) a estimé, le 19 avril, que l’accord d’assistance financière de 930 millions de dollars qu’il vient de conclure avec le Ghana pourrait favoriser le déblocage d’autres prêts de la part d’autres institutions financières en faveur de ce pays d’Afrique de l’Ouest. «L’assistance accordée par le FMI au Ghana aura clairement un effet catalyseur», a déclaré la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, lors d’une conférence de presse. «Quand un pays signe un programme d’assistance avec le FMI, cela déclenche généralement le déblocage de financements par d’autres institutions financières», a-t-elle ajouté.

Le Ghana avait conclu il y a quelques semaines un accord d’assistance financière de 918 millions de dollars avec le FMI en vue de stabiliser son économie et de stimuler le rythme des réformes.

Le PIB de ce pays considéré comme une des démocraties les plus stables en Afrique a crû de quelque 7,5% par an au cours de la décennie passée, grâce notamment à d’importantes exportations d’or, de cacao et aussi de pétrole que le pays a commencé à produire en 2010. Mais la croissance devrait ralentir fortement en 2015 vu que le gouvernement peine à contenir l’inflation, le déficit budgétaire et le ratio dette-PIB.

agenceecofin.com

Aller en haut