Accueil / Mines & Energies / Ghana : Puma Energy fait son entrée sur le marché du stockage et de la distribution

Ghana : Puma Energy fait son entrée sur le marché du stockage et de la distribution

Ghana : Puma Energy fait son entrée sur le marché du stockage et de la distribution

Au Ghana, Puma Energy, l’une des compagnies leaders dans le segment aval pétrolier en Afrique vient de faire son entrée sur les marchés du stockage et de distribution du carburant.

Elle a noué un partenariat avec deux entreprises locales engagées dans le segment aval du pétrole : Blue Ocean Investments et UBI Petroleum. Cela a donné naissance à Puma Energy Distribution Ghana qui veut « augmenter la capacité de stockage du carburant au Ghana pour ainsi faire faire des économies à la chaîne de distribution et améliorer la croissance économique ».

«Puma Energy cherche à construire des infrastructures et mettre à la disposition des consommateurs de carburant, des produits à des prix abordables par le biais de son réseau de vente au détail de plus de 40 stations », a déclaré Christophe Zyde, le chef de l’exploitation de Puma Energy Africa. Et d’ajouter : « cela va stimuler la croissance économique en reliant les zones urbaines et rurales ».

Grâce à Blue Ocean Investments, la société a récemment construit trois nouveaux terminaux de stockage à Kotoka, Tema et Takoradi Ridge. Puma a entre autres, ajouté une capacité de stockage de 10 000 m³ aux 750 m³ existant à l’aéroport de Kotoka. « Les capacités et la sécurité de l’approvisionnement que nous assurons dans le stockage pour le compte de l’aviation à Kotoka et Tema Ridge montrent que le Ghana peut optimiser son positionnement en tant que plaque tournante pour l’aviation en Afrique de l’Ouest. La même chose vaut pour nos investissements dans le stockage de carburant à notre Terminal de Takoradi, qui servira d’ailleurs de premier dépôt pour stocker l’essence dans la région occidentale du Ghana », a déclaré le directeur général Puma Energy pour le Ghana, Myles Bouvier-Baird.

Puma Energy dit employer 162 personnes au Ghana, avec 94% de son effectif qui sont des nationaux. La société a investi plus de 2 milliards $ en Afrique et, en 2015, il a ajouté 350 millions de litres aux 900 millions de litres de capacité de stockage dont il disposait déjà dans la région.

Olivier de Souza
agenceecofin.com

Aller en haut