Accueil / Mines & Energies / Ghana : réaménagement de la mine d’or d’Obuasi

Ghana : réaménagement de la mine d’or d’Obuasi

Ghana : réaménagement de la mine d’or d’Obuasi
L’Agence de protection de l’environnement du Ghana a délivré des permis environnementaux pour la mine d’or d’Obuasi, une étape ouvrant la voie au réaménagement de ce grand projet minier à haute teneur, détenu par le sud-africain AngloGold Ashanti.

Les autorités d’Accra viennent de délivrer des permis environnementaux pour le projet de réaménagement d’Obuasi, suite à la décision parlementaire de ratifier des accords réglementaires et fiscaux qui couvrent le réaménagement de la mine d’or Obuasi.

«Une fois le processus de délivrance de permis et de réglementation terminé, nous continuerons le réaménagement de la mine d’Obuasi pour en faire une exploitation moderne et productive qui profitera à toutes les parties prenantes pendant au moins deux décennies»,a déclaré Srinivasan Venkatakrishnan, directeur général d’AgloGold Ashanti, dans un communiqué.

«Nous tenons à remercier le gouvernement du Ghana et ses agences pour leur réactivité et approche constructive lors des négociations et au cours du processus réglementaire, montrant le consensus entre les deux parties», a-t-il ajouté.

Le 22 juin, le groupe s’est dans un autre communiqué réjoui de la décision du Parlement ghanéen de ratifier les accords réglementaires et fiscaux devant permettre le réaménagement de la mine d’or d’Obuasi en une exploitation minière moderne et productive. Située à près de 300 km au nord-ouest de la capitale Accra, la mine date de plus de 120 ans, mais ses réserves sont estimées à environ 5,3 millions d’onces d’or.

Un bon filon pour le géant minier

Le conseil d’administration d’AngloGold Ashanti a aussi approuvé des dépenses de 31 millions de dollars en février 2018 pour des travaux d’ingénierie et préparatoires de réaménagement de la mine. Le directeur général d’Ashanti, Srinivasan Venkatakrishnan, juge l’affaire rentable : «Obuasi est une mine à haute teneur, à longue durée de vie qui produira de l’or pendant au moins deux décennies à un coût très compétitif, ce qui sera bénéfique aux différentes parties prenantes», a-t-il déclaré.

AngloGold Ashanti se présente aujourd’hui comme la troisième plus grande entreprise minière d’or au monde, par la taille de sa production. Selon son bilan de mars 2018, l’entreprise exploite 14 mines et 3 projets dans dix pays. Pour son exercice de fin décembre 2017, le portefeuille du groupe comprenant 17 opérations et trois projets dans dix pays est constitué, en grande partie, d’actifs d’exploitation de longue durée et relativement bon marché avec différents types de gisements clés, situés dans des régions productrices d’or. L’année dernière, AngloGold Ashanti a généré un revenu de 4,36 milliards de dollars, issus de sa production d’or.

Maimouna Dia

afrique.latribune

Aller en haut