Accueil / Finances / Goldman Sachs a été choisi comme le chef de file des arrangeurs de l’emprunt souverain angolais

Goldman Sachs a été choisi comme le chef de file des arrangeurs de l’emprunt souverain angolais

Goldman Sachs a été choisi comme le chef de file des arrangeurs de l’emprunt souverain angolais

La banque d’investissement américaine Goldman Sachs a été choisie par le gouvernement angolais, comme chef de file d’un pool de banques internationales ayant reçu le mandat de représentant l’Angola dans le cadre d’une mobilisation de ressources sur le marché international des capitaux, a-t-on appris de l’agence de presse portugaise Lusa, qui cite un décret du président angolais.

A côté de Goldman Sachs, on devrait retrouver, toujours selon la même information, le français BNP Paribas et l’Industrial and Commercial Bank of China (ICBC). L’action des dirigeants angolais, est expliquée par le besoin de poursuivre les objectifs de développement économique et social, particulièrement pour ce qui dépend du budget public, dans un environnement marqué par la baisse du prix du baril de pétrole, la principale source de revenus du pays.

Parallèlement à cette information, l’agence angolaise de presse a rapporté que le gouvernement a approuvé les propositions d’amendements de la loi de finance 2015.

Dans la nouvelle configuration, les projections de recettes s’établissent désormais 51,4 milliards $, contre 68,5 milliards $ précédemment, et la croissance du produit intérieur brut reste tout de même attendue à 6,6%.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut