Accueil / Tic & Telecoms / Google et Levi’s dévoilent une veste en jeans connectée

Google et Levi’s dévoilent une veste en jeans connectée

Google et Levi’s dévoilent une veste en jeans connectée

Google a également intégré son contrôle gestuel à une smartwatch et lancera ses téléphones modulaires en 2017…

Du bricolage geek au produit grand public. Depuis deux ans, ATAP, le labo fou de Google, s’est attelé à plusieurs projets futuristes. Vendredi, à l’occasion de la conférence I/O 2016, il a présenté des résultats concrets, avec des produits qui débarqueront d’ici un an.

Une veste connectée et tactile fabriquée par Levi’s (Project Jacquard)

Fusionner le textile et l’électronique. Google a mis au point des fils métalliques souples et multicolores, qui peuvent être tissés et mélangé avec des fibres textiles (coton, soie, polyester). La première application est cette veste en jeans de Levi’s destinée aux cyclistes urbains. La manche se transforme en touchepad, et on peut par exemple monter le volume ou prendre un appel d’un simple swipe. Les composants électroniques sont intégrés dans un bracelet et un bouton qui peuvent s’enlever pour passer à la machine ou se recharger. Disponibilité : printemps 2017, à un prix non précisé.

Une smartwatch LG avec contrôle gestuel (Project Soli)

C’est un peu comme la technologie de Leap Motion, en beaucoup plus précis. Google a miniaturisé son radar, désormais de la taille d’un ongle. Les ondes radio rebondissent sur la main et peuvent détecter des gestes infimes réalisés avec les doigts, pour scroller ou faire défiler un message. Pratique pour interagir ce prototype de smartwatch LG sans toucher – ni cacher – la moitié de l’écran. Pas de date de commercialisation pour l’instant.

 

Un téléphone modulaire lancé en 2017 (Project Ara)

Construire son smartphone en kit et remplacer certains composants au cours du temps, c’est le principe du Project Ara. Vendredi, Google a annoncé qu’un kit de développement serait mis à disposition de la communauté d’ici la fin de l’année, avec une disponibilité pour le grand public l’an prochain.

Philippe Berry
20minutes.fr

Aller en haut