Accueil / Tic & Telecoms / Google: Vers un bloqueur de publicités créé avec les éditeurs de presse et intégré dans…

Google: Vers un bloqueur de publicités créé avec les éditeurs de presse et intégré dans…

Google: Vers un bloqueur de publicités créé avec les éditeurs de presse et intégré dans…

Google: Vers un bloqueur de publicités créé avec les éditeurs de presse et intégré dans Chrome

Les bloqueurs de publicité se multiplient et Google compterait entrer dans la course. Selon les sites spécialisés en ébullition, le géant américain du Net pourrait prochainement préinstaller un bloqueur de publicités « très sélectif » dans son navigateur Chrome.

Se conformer au modèle économique des éditeurs de presse

L’idée n’est pas bien entendu de grossir les rangs des « adblocker » mais de décourager les internautes d’en utiliser un. « Nous pensons que les internautes ne sont pas contre la publicité, qu’ils savent nécessaire à la pérennité des médias gratuits. Ils sont en réalité contre certains types de formats publicitaires, notamment sur mobile, qui sont trop intrusifs », a précisé Carlo d’Asaro Biondo, président de Google Europe.

La firme de Mountain View aurait donc entamé les discussions avec les éditeurs de presse européens réunis au sein de la Digital News Initiative (DNI) pour trouver la meilleure alternative. Ceci alors que les éditeurs de presse tentent de trouver une solution pour combattre les bloqueurs de publicité qui mettent en péril leur modèle économique, basé sur les revenus publicitaires.

Une charte établissant ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas

La majorité des modules bloquant les publicités installés dans son navigateur ne font, en effet, pas de différence entre tous les formats publicitaires : de la vidéo qui se lance dès l’ouverture de la page, au pop-up envahissant en passant par les messages audio indésirables. Pourtant, certains éditeurs font en sorte de faire des publicités qui s’adaptent au confort de lecture.

Google travaille donc « avec les éditeurs à une charte établissant ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas ». Cependant, le président de Google Europe n’a pas précisé les modalités de cet éventuel blocage des publicités intrusives de Chrome, ni s’il ne concernerait que la version mobile. Reste que, selon Le Figaro, un premier profil du bloqueur de pubs idéal, réalisé par le duo DNI-Google, devrait apparaître dans le courant de l’été.

agence/20minutes.fr

Aller en haut