Accueil / Développement / Grow Africa a permis de mobiliser 2,3 milliards $ en faveur de l’agriculture africaine

Grow Africa a permis de mobiliser 2,3 milliards $ en faveur de l’agriculture africaine

Grow Africa a permis de mobiliser 2,3 milliards $ en faveur de l’agriculture africaine

Le Forum économique mondial sur l’Afrique qui se déroule actuellement à Kigali, au Rwanda, a été l’occasion pour Grow Africa d’annoncer que plus de 2,3 milliards $ avaient déjà été investis dans l’agriculture africaine par ses partenaires. Selon les responsables de cette initiative, plus de 10 millions de petits producteurs auront bénéficié de l’impact de ces investissements pour quelque 30 000 emplois créés dans le secteur.

Si l’année 2015 a connu un investissement total de 500 millions de $, 2016 devrait voir ce montant progresser puisque le premier trimestre de cette année a déjà permis de mobiliser autant de capitaux. En dépit de la volonté des partenaires de Grow Africa à investir dans l’agriculture du continent, ils se heurtent à des freins relatifs au climat des affaires dans le secteur. Ainsi, la majorité d’entre eux se plaint des difficultés d’accès au finances, des outils de gestion des risques, des infrastructures ou encore des politiques réglementaires qui n’ont pas enregistré beaucoup de progrès entre l’année dernière et celle-ci, rappelle Commodafrica.

Conscient de cette situation, le président kényan Uhuru Kenyatta a tenu à rappeler : «L’agriculture est le secteur qui transformera l’Afrique. Ceci dit, nous devons nous attaquer aux goulots d’étranglements majeurs que constituent les infrastructures et l’accès des agriculteurs aux finances et aux marchés». Grow Africa, qui est un partenariat initié par l’Union africaine, le Forum économique mondial et le nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad), vient de se doter d’un nouveau directeur en la personne de William Asiko, précédemment directeur général du Fonds d’investissement climatique et président de la fondation Afrique de la firme Coca-Cola.

Aaron Akinocho
agenceecofin.com

Aller en haut