mercredi 25 novembre 2020
Accueil / International / Guerre commerciale : l’OMC donne raison à la Chine contre les Etats-Unis

Guerre commerciale : l’OMC donne raison à la Chine contre les Etats-Unis

Guerre commerciale : l’OMC donne raison à la Chine contre les Etats-Unis

L’Organisation mondiale du commerce a donné raison à la Chine, en déclarant que les USA n’avaient aucun motif valable d’augmenter unilatéralement les droits de douane sur les produits en provenance de ce pays. Il n’est pas certain que cette décision s’appliquera cependant.

La Chine vient de remporter une victoire historique sur les Etats-Unis auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Le panel d’experts chargé d’apprécier cette question au sein de l’institution internationale a déclaré que l’imposition par les USA des droits de douane sur les produits chinois enfreint les règles internationales, a appris l’Agence Ecofin du rapport qu’elle a consulté.

Cette décision vient jeter un discrédit sur la guerre commerciale menée par l’administration Trump contre Pékin et qui a vu Washington imposer des droits de douane sur plus de 550 milliards de dollars de produits en provenance de Chine. Dans un recours dont le processus a débuté le 4 avril 2018, la Chine a demandé à l’OMC de constater que les Etats-Unis ont violé des règles des relations commerciales, et a exigé que les décisions prises soient annulées.

Répondant à cette demande, l’administration américaine avait demandé à l’OMC de considérer la requête chinoise comme étant non fondée. Et même dans le cas où la demande serait examinée, que l’Organisation reconnaisse que les USA ont agi en toute légalité et légitimité. Mais après avoir écouté les deux parties, c’est à la Chine que l’OMC a donné raison, déjà en examinant l’affaire, ensuite en invitant les USA à se réajuster.

Ce n’est pas la première fois que l’OMC donne tort aux Etats-Unis dans le cadre d’une guerre commerciale avec un de ses partenaires. La première puissance mondiale avait déjà été déboutée dans une affaire l’opposant au Canada, au sujet des droits de douane imposés sur le bois en provenance de ce pays.

Alors que la confrontation entre Washington et Pékin se poursuit, parfois au-delà de la simple sphère commerciale, il n’est pas certain que cette décision sera respectée. Donald Trump a déjà montré qu’il peut se passer des systèmes internationaux, lorsqu’ils ne lui sont pas favorables.

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut