Accueil / Tic & Telecoms / Guerre du streaming musical : Tidal a perdu 28 millions de dollars en 2015

Guerre du streaming musical : Tidal a perdu 28 millions de dollars en 2015

Guerre du streaming musical : Tidal a perdu 28 millions de dollars en 2015

La pléiade de stars partenaires n’y fait rien, Tidal a du mal à trouver sa voie face aux Apple Music, Pandora, Spotify… Son éditeur suédois a doublé ses pertes en 2015, malgré l’arrivée du rappeur Jay Z aux commandes.

Beyoncé, Kanye West et Rihanna n’y suffisent pas : la plate-forme de streaming musical Tidal a du mal à décoller. Selon le Wall Street Journal, sa maison mère suédoise Aspiro a terminé 2015 dans le rouge, avec 28 millions de dollars de pertes. Ses revenus ont augmenté de 30% sur un an mais les dépenses marketing, et surtout les royalties reversés aux labels ont bondi.

Résultat : la dette de la holding s’alourdit et sans un apport de capitaux, la société pourrait avoir du mal à payer ses factures en 2016. Le site revendiquait 4,2 millions d’abonnés payants en juin 2016.

Le streaming musical, toujours pas rentable

Tidal nest pas le seul acteur du marché à avoir du mal à trouver son équilibre économique. Malgré ses 30 millions d’abonnés, Spotify n’est pas rentable. Il est talonné par Apple Music, qui compte 17 millions de membres.

Deezer est lui aussi en quête de capitaux pour se développer : le site de streaming d’origine française est discrètement passé sous pavillon américain au début de l’été.

ylvain Arnulf / usine-digitale.fr

Aller en haut