mercredi 23 octobre 2019
Accueil / Mines & Energies / Guinée Bissau : annonce d’une prochaine baisse de 50% du coût de l’électricité

Guinée Bissau : annonce d’une prochaine baisse de 50% du coût de l’électricité

Guinée Bissau : annonce d’une prochaine baisse de 50% du coût de l’électricité
Intervenant ce mercredi face à la presse à Bissau, le ministre bissau-guinéen de l’énergie et de l’industrie, António Serifo Embaló a indiqué que le prix de l’électricité dans son pays sera réduit de 50%. Cette réduction sera rendue possible grâce au changement du gasoil par le fuel comme source d’énergie pour les groupes électrogènes de la centrale qui fournit de l’électricité.

Les populations bissau-guinéennes vont bientôt avoir accès à l’électricité à moindre coût. D’après le ministre bissau-guinéen de l’énergie et de l’industrie, António Serifo Embaló, le prix de l’électricité sera réduit de 50%. Le responsable qui était face à la presse dans la capitale Bissau a expliqué que cette réduction sera rendue possible grâce à «l’utilisation du fuel au lieu du gasoil acheté pour les groupes électrogènes de la centrale qui fournit de l’électricité à Bissau et aux régions environnantes». Selon le ministre, ce changement de combustible occasionnera pour l’Etat bissau-guinéen, une économie de plus de 400 millions de francs CFA sur les dépenses en ce sens, lesquelles se chiffrent actuellement à 700 millions de francs CFA.

Actuellement en Guinée Bissau, le kilowatt (kW) coûte entre 81 francs CFA et 322 francs CFA selon les catégories. Les clients dont la consommation est comprise entre 0 et 50 kW payent 81 francs CFA, tandis que ceux dont la consommation se situe entre 50 et 200 kW payent 161 francs CFA et ceux dont elle est dans l’intervalle de 200 kW à l’infini payent 322 francs CFA.

Les médias locaux rapportent que la nouvelle direction de la Société d’électricité et d’eau de la Guinée-Bissau (EAGB) expérimente l’alimentation électrique via un bateau mouillant à quelques mètres de la centrale électrique de Bissau. D’une capacité de production de 36 mégawatts, ce bateau pourra selon un contrat de 5 ans signé avec l’Etat, fournir suffisamment d’électricité aux villes de Bissau, Biombo et Prabis, indique-t-on.

Emmanuel Atcha

afrique.latribune

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut