jeudi 01 octobre 2020
Accueil / Non classé / Guinée équatoriale : le gouvernement octroie des licences d’exploration minière à cinq sociétés

Guinée équatoriale : le gouvernement octroie des licences d’exploration minière à cinq sociétés

Guinée équatoriale : le gouvernement octroie des licences d’exploration minière à cinq sociétés

Le ministère des Mines et des Hydrocarbures de Guinée équatoriale a signé ce lundi plusieurs protocoles d’accord portant sur l’exploration pétrolière et minière en marge du forum mondial de l’énergie à Abu Dhabi (Émirats arabes unis).

Cinq sociétés, qui avaient répondu à l’offre du gouvernement l’année dernière, ont été reparties sur les licences d’exploration minière de 15 blocs de gisement potentiels à travers le pays.

Blue Magnolia a obtenu sept blocs pour l’exploration entre autres de cuivre, d’éléments de terres rares, d’or et d’uranium. De son côté, Oro Sac ACorp s’est vu attribuer quatre blocs pour chercher de l’or, du platine, du cuivre, du zinc, du plomb ou encore du nickel. Manhattan Mining Investment Inc et Shefa Minerals ont chacun obtenu un bloc pour l’exploration de l’or alors que Akoga Resources est repartie avec deux blocs pour l’exploration de MGP (Métaux du groupe du platine), nickel, cuivre et lithium entre autres.

Alors que la Guinée équatoriale est beaucoup plus connue pour son secteur pétrolier, on peut voir en ses octrois de permis d’exploration une volonté de diversifier l’économie en développant le secteur minier. Malabo refuse-t-il de commettre les mêmes erreurs que le Nigéria qui a attendu la chute des prix du pétrole (assez volatiles) qui a plongé il y a quelques années son économie dans un profond marasme, avant de se tourner vers d’autres secteurs ?

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut