Accueil / Mines & Energies / Guinée : le Parlement valide une convention minière pour le développement d’un «géant» projet de bauxite/alumine

Guinée : le Parlement valide une convention minière pour le développement d’un «géant» projet de bauxite/alumine

Guinée : le Parlement valide une convention minière pour le développement d’un «géant» projet de bauxite/alumine

Les législateurs guinéens ont approuvé cette semaine lors d’une plénière parlementaire, un accord de 2,9 milliards $ entre la société chinoise TBEA et l’État guinéen, pour le développement d’un projet de bauxite-alumine

Le projet portera sur la construction et l’exploitation d’une mine de bauxite à Santou, avec une capacité initiale de 10 millions de tonnes/an extensible à 30 millions de tonnes/an. L’entreprise s’est également engagée à réaliser des routes, des chemins de fer, une centrale à charbon de 75 MW, un barrage hydroélectrique, une raffinerie d’alumine et une fonderie d’aluminium.

Selon les détails de la convention, présentés au Parlement par Abdourahmane Sinkoun Camara, président de la Commission des mines et industrie, le projet devrait générer au profit de l’État guinéen, des recettes annuelles de 406 millions $. La production de bauxite devrait commencer en juin 2019, et celle d’alumine deux ans plus tard.

La Guinée, qui possède le tiers des réserves mondiales de bauxite, est actuellement l’un des plus grands producteurs mondiaux du minerai d’aluminium et l’incontestable leader en Afrique. Elle rivalise avec l’Australie pour le rang de premier exportateur de bauxite vers la Chine.

Louis-Nino Kansoun
agenceecofin

Aller en haut