Accueil / Mines & Energies / Hausse de 5,7% de la production mondiale de cuivre durant les 5 premiers mois, avec une forte contribution de l’Afrique

Hausse de 5,7% de la production mondiale de cuivre durant les 5 premiers mois, avec une forte contribution de l’Afrique

Hausse de 5,7% de la production mondiale de cuivre durant les 5 premiers mois, avec une forte contribution de l’Afrique

Entre janvier et mai 2018, la production totale des mines de cuivre en exploitation dans le monde a augmenté de 5,7% en glissement annuel à 8,336 millions de tonnes. C’est ce que rapporte cette semaine dans son nouveau bulletin, l’International Copper Study Group (ICSG), une organisation qui travaille pour plus de transparence dans le secteur du métal.

Selon l’ICSG, cette hausse s’explique principalement par les faibles niveaux de production au cours de la période comparative de 2017 au Chili et en Indonésie. La production des mines du Chili (plus grand producteur mondial) a augmenté de 13,5% en glissement annuel entre janvier et mai 2018, grâce à l’amélioration des performances de la mine Codelco mais également parce qu’une année auparavant, les rendements du pays étaient faibles. En effet, en février et mars 2017, la production à Escondida, la plus grande mine de cuivre au monde, a été interrompue pour cause de grèves des travailleurs.

En outre, la production de l’Indonésie a augmenté de 43 % en glissement annuel, la production comparative en 2017 ayant été affectée négativement par une interdiction temporaire des exportations de concentrés qui a débuté en janvier et s’est terminée en avril.

De bonnes nouvelles de l’Afrique

D’après les données de l’ICSG, l’augmentation de la production n’est pas le seul fait des rendements des mines chiliennes et indonésiennes. Les chiffres ont également été positivement affectés par une hausse de 12,5% de la production de SX-EW de la RDC, plus grand producteur africain devant la Zambie. SX-EW est un procédé d’extraction combinant solvant et électroextraction (SX-EW).

La hausse a été aussi portée par une augmentation de 13 % de la production minière zambienne, en raison du redémarrage des usines temporairement fermées.

Sur une base régionale, la production minière a augmenté d’environ 11 % en Afrique, 8,5 % en Amérique latine, 6 % en Asie, 3,5 % en Europe et 10 % en Océanie, tandis qu’elle a diminué de 7,5 % en Amérique du Nord.

Louis-Nino Kansoun
agenceecofin

Aller en haut