Accueil / Finances / Helios Investment Partners s’apprête à clôturer son troisième fonds africain à 1,1 milliard $

Helios Investment Partners s’apprête à clôturer son troisième fonds africain à 1,1 milliard $

Helios Investment Partners s’apprête à clôturer son troisième fonds africain à 1,1 milliard $

La fonds d’investissement privé africain Helios Investment Partners a indiqué lundi 12 janvier 2015 sur son site internet, avoir dépassé la barre des 1 milliard $ sollicités pour son troisième fonds dédié à des investissements en Afrique (Helios Investor III), et qu’il est sur le point de le clôturer définitivement à 1,1 milliard $

L’initiative avait été suspendue en 2014, avec un closing provisoire début mai 2014, sur une mobilisation de 355 millions $ et un autre à la fin du même mois. Une opération à laquelle ont participé plusieurs investisseurs institutionnels de premier plan, dont la banque américaine JP Morgan, la Société financière internationale (SFI), la Banque africaine de développement (BAD), Soros Capital Management, Texas Pacific Group, RIT Capital Partners et Terra Firma Group.

Helios affirme dans son communiqué que les investisseurs déjà présents lors des précédentes phases ont contribué à hauteur de 60% pour cette mobilisation, et qu’ils ont été suivis par plusieurs autres investisseurs institutionnels originaires des Etats-Unis, de l’Asie, d’Europe et d’Afrique. Ses dirigeants parlent déjà de la plus importante levée de fonds jamais opérée par un fonds d’investissements privés africain.

« Atteindre et dépasser, notre objectif de collecte de fonds pour Helios III souligne l’existence d’une demande mondiale pour des véhicules institutionnels connus et spécialisés dans l’investissement privé en Afrique, de même que la solidité des relations que nous avons établies avec des investisseurs de premier plan dans le monde », a fait savoir Dabney Tonelli, chargée des relations avec les investisseurs chez Helios Investor Partners.

En 2014, le fonds d’investissement s’est montré très dynamique, investissant 40 millions $ au sein du groupe de communication Wananchi, acquérant 13,5% de la junior pétrolière Impact Oil & Gas, de même qu’une part minoritaire au sein d’ARP Pension, le gestionnaire de pension privé le plus important du Nigéria, avec 2,2 milliards $ d’actif en portefeuille.

Le fonds d’investissement est aussi actionnaire de plusieurs entreprises importantes opérant sur le continent africain, dont Vivo Energy, le bras armé de la distribution des produits du géant pétrolier Shell, mais aussi First Monument City Bank (FMCB), une des plus importantes banques du Nigerian Stock Exchange. En 2014, il s’est toutefois fait remarquer sur les initiatives de sa filiale Helios Towers visant à acquérir les tours de télécommunication de la filiale au Nigéria du groupe MTN. Il rencontrera davantage de succès avec les tours de l’opérateur Barthi Airtel.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut