Accueil / Tic & Telecoms / HP rachète la branche impression de Samsung pour 1,05 milliard de dollars

HP rachète la branche impression de Samsung pour 1,05 milliard de dollars

HP rachète la branche impression de Samsung pour 1,05 milliard de dollars

vient d’annoncer le rachat de la division Printing de Samsung pour 1,05 milliard de dollars. Une opération qui permet au constructeur de se renforcer sur le marché des entreprises, mais aussi de lui redonner des perspectives de croissance sur un secteur où ses revenus fondaient.

Il y a un mois, HP faisait mauvaise impression avec ses derniers résultats trimestriels. Ceux-ci étaient tirés vers le bas par sa branche dédiée aux imprimantes et aux consommables, qui affichait une chute de revenus de 14 % sur un an. Les volumes de vente de consommables et d’imprimantes destinées aux particuliers étaient spécifiquement pointés du doigt par la société.

Un milliard pour reprendre du poil de la bête

En filigrane, on comprenait que le marché des imprimantes pour entreprises se portait un peu mieux, et que le constructeur pourrait chercher à s’y impliquer davantage. C’est désormais chose faite avec l’annonce aujourd’hui du rachat de la branche Printing de Samsung par HP pour la somme de 1,05 milliard de dollars, réglée avec les liquidités dont dispose l’entreprise.

Il est à noter que ce montant ne représente pas un gros effort pour le groupe américain, dont le bénéfice opérationnel de sa branche impression s’élevait à environ 900 millions de dollars sur le seul trimestre précédent. D’ailleurs, HP précise que l’intégration des activités de Samsung ne lui coûtera que 150 à 200 millions de dollars sur 3 ans, et qu’elle aura un effet positif sur les bénéfices dès la première année « grâce à des synergies de coûts et un modèle économique solide ».

Pour HP, l’intérêt de ce rachat réside dans la position actuellement occupée par Samsung sur un segment assez précis, celui de l’impression au format A3. Un marché qui selon l’entreprise pèserait 55 milliards de dollars par an. Par ailleurs, HP met aussi la main sur un portefeuille de 6 500 brevets.

La promesse d’un partenariat

La transaction doit être finalisée dans les douze prochains mois. Une fois la procédure arrivée à son terme, Samsung s’est également engagé à investir une somme comprise entre 100 et 300 millions de dollars en actions HP. Un bon moyen pour l’entreprise de voir son cours en bourse soutenu sur le long terme.

En bourse, l’action de HP recule de 1 % lors des heures précédant l’ouverture des marchés américains, valorisant l’entreprise à environ 23 milliards de dollars. De son côté Samsung Electronics est en chute libre, avec un recul de 7 % à la bourse de Séoul, un évènement qui est au moins partiellement dû aux problèmes rencontrés par la marque avec son Galaxy Note 7.

 

 

 

nextinpact.com

Aller en haut