jeudi 24 septembre 2020
Accueil / Tic & Telecoms / Huawei détrône Samsung et devient le premier vendeur mondial de smartphones

Huawei détrône Samsung et devient le premier vendeur mondial de smartphones

Huawei détrône Samsung et devient le premier vendeur mondial de smartphones

Même privé des services de Google, le fabricant chinois a profité au deuxième trimestre des déboires de son rival sud-coréen, miné par la crise du Covid-19.

Dans un marché au ralenti, Huawei a accéléré pour devancer l’éternel premier de la classe. En pleine crise sanitaire du coronavirus, le fabricant chinois a détrôné pour la première fois le sud-coréen Samsung, devenant ainsi le premier vendeur mondial de smartphones, selon les données compilées par le bureau d’études Canalys.

Dans les faits, Huawei a mieux limité les dégâts que réellement progressé au second trimestre. Entre avril et juin, le groupe chinois a vendu 55,8 millions de téléphones (-5 % sur un an) contre 53,7 millions pour Samsung (-30 %).

Une belle performance malgré un contexte tendu hors de Chine.

L’embargo américain fait mal

Sur la liste noire des Etats-Unis pour des accusations d’espionnage, le groupe fondé par Ren Zhengfei a récemment perdu la possibilité de se fournir en puces auprès du spécialiste taïwanais TSMC.

Privé aussi par l’administration Trump du système d’exploitation Android de Google, Huawei est contraint d’accélérer le développement de son propre système, HarmonyOS, dévoilé l’an dernier.

Les ventes des derniers smartphones haut de gamme comme Mate 30 Pro ou le P40 Pro ont donc été pénalisées par l’absence pour le consommateur occidental d’applications comme Gmail, YouTube ou Google Maps.

En France, Huawei, 3 e vendeur derrière Samsung et Apple, avait pâti de cette conjoncture en 2019 où sa progression spectaculaire s’était arrêtée net. Mais le géant de Shenzhen (sud de la Chine) a en parallèle optimisé les dernières licences Android qu’il avait en stock en multipliant les sorties de modèles plus abordables comme le Nova 5T ou une réédition de son excellent P30 Pro. Des ventes en gros volumes qui lui ont donné un peu d’oxygène.

Les ventes chinoises pèsent pour le moment

Champion national en Chine (70 % des ventes) où Samsung ne pèse rien, Huawei a aussi surtout amorti le choc du Covid-19 à la maison.

Huawei s’est félicité d’une « résilience exceptionnelle en ces temps difficiles ». Mais l’éclaircie ne devrait être que de faible intensité, car Samsung a déjà annoncé que ses ventes devraient fortement rebondir en seconde partie de l’année dans le sillage du lancement de son attendu Note 20 et d’autres modèles de milieu de gamme.

Autre problème à l’horizon pour Huawei, la montée en puissance d’autres fabricants chinois comme Xiaomi ou OPPO qui viennent grignoter ses parts de marché en Europe.

leparisien

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut